Lean et purple drank, toujours dangereusement en vogue

publié le  |  Imprimer

Médiatisé depuis quelques années, le purple drank, lean ou sizzurp, un 5042632_origmélange associant un sirop pour la toux à la codéine (un des sirops codéinés disponible sans prescription contient également de la promathézine, un anti-histaminique et un colorant violet) et un soda, continue d’être populaire chez les jeunes. Phénomène hautement culturel, associé au milieu du rap, cet usage considéré anodin par les consommateurs, peut constituer une véritable porte d’entrée dans l’addiction et présente des risques d’overdoses.

En réaction à ce risque grandissant, le ministère de la Santé vient d’interdire par un arrêté ministériel la vente de médicaments contenant de la codéine ainsi que d’autres dérivés d’opium. Cet arrêté est à effet immédiat et ces médicaments seront désormais uniquement délivrés sur ordonnance.

Entendre le sujet sur RTL

Lire le sujet dans le Monde

Lire le sujet du blog « Un Monde 100 drogues »

Lire l’article du Figaro « Codéine, la drogues des ados à nouveau sous prescription? »