Le paquet neutre adopté de justesse

publié le  |  Imprimer

Après la déroute concernant la loi Evin, un arbitrage qui fait du bien : le texte paquet neutreprévoyant l’instauration à partir de mai 2016 de paquets de cigarettes neutres a été adopté. En effet, l’amendement de suppression de cette mesure en nouvelle lecture du projet de loi Santé a été rejeté de justesse par 56 députés contre 54.

Mesure phare du Plan National de Réduction du Tabagisme (PNRT), elle vise à « casser » l’attrait du tabac et ainsi éviter l’entrée dans le tabagisme des plus jeunes et des plus influençables. Assorti d’une série de mesures pour lutter contre le tabagisme, la paquet neutre a suscité des levers de boucliers des débitants de tabac (poussés par les industriels et producteurs).

A l’instar de nombreux acteurs du monde de la santé (voir la communication de l’Appel des 40), la Conférence Nationale de Santé s’était prononcée à l’unanimité en faveur de cette mesure.

La Fédération Addiction se félicite donc que les lobbys n’aient pas, sur ce sujet, réussi à faire passer leurs intérêts économiques avant ceux de la santé publique. Nous regrettons néanmoins qu’un autre outil de réduction du tabagisme n’ait pu trouver sa place dans la politique de santé : l’e cigarette. En s’évertuant à l’assimiler au produit tabac, les pouvoirs publics nient sa vocation première de réduction des risques.