Le changement ! Les millions de personnes concernées par les addictions méritent une réponse adaptée

publié le  |  Imprimer

Paris, le 17 mai 2012

L’absence d’un ministère ou d’un secrétariat d’état à la santé peut susciter des craintes : les millions de Français et leurs familles concernés par les addictions seront-ils les oubliés du changement, comme ils l’ont été de la campagne électorale ? D’autant que cette absence s’ajoute à l’évocation de la nomination d’un fonctionnaire de Police à la tête de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT).

Un ministère commun « Affaires Sociales et Santé » peut être l’occasion de mettre en œuvre une politique rénovée, intégrant la préoccupation de la jeunesse, les enjeux sociaux et les problèmes de santé. Elle serait capable de répondre à la société addictogène de ce début de XXIe siècle, ainsi que la Fédération Addiction ne cesse de le préconiser.

L’échec d’une politique centrée sur la seule approche pénale et policière des addictions, punissant d’une main ce qu’elle laisse faire de l’autre, est évident. Elle a délaissé l’éducation préventive, l’intervention précoce, la réduction des risques, refusant de prendre en compte les évolutions sociétales, la révolution technologique, les dizaines de nouvelles drogues accessibles sur Internet et les effets de la crise économique.

A quelques semaines de leur rencontre à Toulouse dans le cadre des Journées Nationales « Addiction et précarités », les adhérents de la Fédération Addiction attendent que la nouvelle ministre, Madame Marisol Touraine, aborde ce dossier avec le courage qu’il nécessite, sur la base de leurs propositions et du livre Blanc de la Fédération Française d’Addictologie (FFA) auquel ils ont largement contribué.

Contacts presse
Jean-Pierre Couteron, Président de la Fédération Addiction
Tel : 06.03.44.60.38
Nathalie LATOUR – Déléguée Générale
Tél. : 01 43 43 72 38 – 06.12.21.07.25
Email : infos@federationaddiction.fr

Téléchargez le communiqué
Téléchargez le communiqué

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Lire aussi le communiqué de presse de Cunea