L’avenir des addictions

publié le  |  Imprimer

Depuis une quinzaine d’années, le concept d’addiction est utilisé pour qualifier de nombreuses conduites d’excès faisant autrefois partie du paysage sans être pour autant repérées comme appartenant au champ de la santé mentale. Témoignant de maladies ou de malaises nouveaux du corps social, le concept semblait de nature à unifier des pratiques sous la bannière d’une psychopathologie univoque : les alcooliques et les joueurs compulsifs devenaient des toxicomanes comme les autres. L’addictologie était née, et un plan gouvernemental de financement allait donner corps à une réalité nouvelle. Malheureusement sur le terrain rien n’a vraiment changé. Plutôt que de rapprocher les différents acteurs, il semble que cette fausse bonne idée ait renforcé les antagonismes et brouillé les pistes de prise en charge pour les patients. Les addictions sont-elles si univoques ? De même pour leur psychopathologie ? Et leurs traitements ? Ont-elles d’ailleurs un avenir ?

REVUE VST – Vie sociale et traitements – n° 114, 2012/2 -120 pages
Lien vers la présentation sur le site de Cairn.info