La santé et l’accès aux soins, une urgence pour les femmes en situation de précarité


Auteur : Rapport du Haut Conseil à l’Egalité
Date de parution : 29 mai 2017

>> Lire le rapport en ligne

Le rapport du Haut Conseil à l’Egalité entre les hommes et les femmes rappelle que si l’espérance de vie des femmes est supérieure à celle des hommes, l’analyse de l’impact différencié selon le sexe des déterminants sociaux et des politiques publiques montre un désavantage important des femmes, particulièrement celles en situation de précarité.

Il est rappelé qu’elles constituent aujourd’hui 70% des travailleurs pauvres, et qu’elles occupent 82% des emplois à temps partiel. L’analyse de l’effet combiné de la précarité et du genre sur la santé et l’accès aux soins des femmes montre que leur situation est « la conséquence de systèmes d’oppressions multiples ».

Ces systèmes affectent leur état de santé, leur accès aux soins et la qualité de leur vie quotidienne. Afin de mieux prendre en compte et de réduire les inégalités sociales et sexuées, le HCE propose une série de 21 recommandations articulées autour de 3 axes : l’évaluation des risques et de la pénibilité des postes de travail occupés majoritairement par les femmes en situation de précarité, l’adaptation de l’offre de soins pour répondre aux besoins des femmes, l’intégration dans les politiques publiques de réduction des inégalités sociales de santé des spécificités des femmes en situation de précarité.

Ce rapport pose le problème dans sa complexité. Mais les solutions proposées la prennent encore peu en compte et abordent la réduction des inégalités essentiellement sous l’angle de l’offre de soins, de l’accès aux soins et de l’accès à l’information.

SOMMAIRE

Section 1 – Quatre indicateurs d’une santé détériorée des femmes : la précarité en question
1. Les femmes en situation de précarité sont de plus en plus concernées par les maladies dites professionnelles et les accidents
2. Les femmes en situation de précarité sont davantage touchées par certains troubles psychologiques et affections psychiatriques
3. Un moindre suivi gynécologique et une plus forte exposition aux cancers spécifiques aux femme
4. Les femmes en situation de précarité présentent des risques accrus de maladies cardio-cérébro-vasculaires
Des risques accrus liés à la précarité
Le tabac
L’alcool

Section 2 – Les femmes en situation de précarité font face à des déterminants sociaux de santé particulièrement dégradés
1. Des conditions de travail plus usantes, plus stressantes et insuffisamment considérées comme telles
2. Une insécurité sociale et économique qui influe sur le mode de vie, le rapport à son corps et au temps
3. La précarité rend les femmes plus vulnérables face aux violences de genre et entrave l’accès à un accompagnement adéquat

Section 3 – Améliorer le système de soins pour améliorer la santé des femmes en situation de précarité
1. Lever les freins financiers et améliorer le recours aux droits
2. Agir sur l’organisation de l’offre de soins, « aller vers » les populations les plus éloignées du système de santé et développer une approche en santé communautaire
3. Adopter une perspective de genre dans les politiques de réduction des inégalités sociales de santé