La place de l’alcool dans l’itinéraire de patients sous traitement de substitution aux opiacés dans le Nord-Pas-de-Calais

publié le  |  Imprimer

Cette l’étude, menée en 2010 au sein des services d’addictologie et de cabinets de ville par Laurent Plancke (Granitea Nord – Pas-de-Calais et Clersé) et Alina Amariei (Centre lillois d’études et de recherches économiques et sociologiques – Clersé), aborde la question de l’alcoolisme en lien avec la prise de traitements de substitution aux opiacés (TSO).

L’objectif était plus précisément la mesure du rapport à l’alcool de patients substitués dans le Nord – Pas-de-Calais, avec une perspective diachronique (avant l’entrée en traitement et lors de l’enquête) et la recherche de facteurs reliés (de risque ou de protection).

Le rapport ci-joint détaille la méthodologie de l’enquête et les résultats obtenus. Une sélection bibliographique est également disponible en fin de document.