La FFA répond à l’Académie de Médecine sur la dépénalisation du cannabis

publié le  |  Imprimer

La Fédération Française d’Addictologie (FFA) vient de publier un communiqué de presse en réponse à une information de l’Académie Nationale de Médecine sur le cannabis.

L’Académie de Médecine s’est prononcée contre la dépénalisation, sur la base de deux études réaffirmant la nocivité du produit. La FFA précise donc en retour qu’elle ne nie pas les dangers de cette drogue. Elle souligne que les rapports entre dépénalisation et augmentation de la consommation de cannabis, en revanche, ne sont pas explicités par l’Académie. Les données disponibles tendent à montrer qu’il n’y a pas de corrélation entre les deux notions.

La Fédération Française d’Addictologie rappelle sa position en faveur de la suppression de l’incrimination de l’usage privé de stupéfiants et de la mise en place d’une politique globale et cohérente vis-à-vis de l’ensemble des substances psycho-active basée d’abord sur la prévention et la réduction des risques et des dommages.

Communiqué de presse de la FFA sur la dépénalisation du cannabis
Communiqué de presse de la FFA sur la dépénalisation du cannabis

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Lire également l’information de l’Académie de Médecine concernant le cannabis