Mesures anti-tabac : la Fédération défend le paquet neutre

publié le  |  Imprimer

256L’engagement de la Fédération Addiction en faveur du paquet neutre, avant et pendant la loi de santé, a rencontré celui de nombreux autres acteurs du champ de l’addictologie. Mesure de lutte contre le tabagisme, en particulier auprès des jeunes, elle proposait de dénormaliser le produit tabac et casser son attrait.

Cette volonté, en cohérence avec nos réflexions sur le rôle des lobbys et du marketing dans les consommations de substances licites (tabac et alcool) a donc toujours été affirmée par la Fédération.

L’actuelle polémique autour des hausses des livraisons de tabac chez les buralistes qui remettraient en question l’impact des paquets neutres, a encouragé le Président de la Fédération Addiction, Jean-Pierre Couteron, a prendre la parole dans les médias. Il y rappelle l’importance de pouvoir mesurer l’effet de cette mesure sur le long terme et l’étude menée actuellement par l’Inserm à cet effet.

En revanche, à l’instar d’autres professionnels des addictions comme le dr. William Lowenstein, nous regrettons l’absence d’une vraie politique coordonnée de lutte contre la tabagisme, qui jouerait sur le levier essentiel du prix, celui de l’accessibilité au produit et s’appuierait sur la promotion d’outils de Réduction des Risques comme la vape, qui, combinés aux mesures comme le paquet neutre, auraient une réelle efficience.

Ecouter l’intervention de JP Couteron sur RTL