La Fédération Addiction demande la revalorisation salariale des travailleurs sociaux

publié le  |  Imprimer

Alors que la pauvreté s’enracine dans certains territoires ou catégories de la population, l’action des travailleurs sociaux est plus que jamais indispensable. Pourtant, le travail social est en crise : il fait face à des tensions de recrutement. Face à cette situation, la Fédération Addiction soutient — en lien avec l’UNIOPSS dont elle est membre — la revalorisation salariale des travailleurs sociaux.

En 2021, la Fédération Addiction s’est fortement mobilisée pour la reconnaissance des professionnels intervenant dans le champ de l’addictologie. Nous avons obtenu que les professionnels paramédicaux du secteur médico-social des « personnes en difficultés spécifiques » soient inclus dans le périmètre des revalorisations salariales du Ségur de la santé : une augmentation de 183 € net sera effective en janvier 2022.

Mais, comme nous l’indiquions dès le départ, la méthode « Ségur » a réduit la question du soin au « cure » et pas à une vision globale « care ». L’accompagnement des publics repose sur des équipes pluridisciplinaires et la non-inclusion des professionnels du social va créer de réelles difficultés. Nous demandons depuis le départ qu’elles fassent partie de la revalorisation salariale.

La Fédération Addiction se joint aujourd’hui à la démarche de l’UNIOPSS qui vient d’écrire au premier ministre une lettre en ce sens.

Promouvoir l’attractivité du travail social

Au delà de la question de la valorisation des travailleurs sociaux, nos métiers souffrent aujourd’hui d’un manque d’attractivité qui cause de nombreuses difficultés de recrutement.

Une revalorisation des dotations et subventions aux associations du secteur est nécessaire dès 2022 pour qu’elles appliquent à l’ensemble de leurs professionnels la revalorisation salariale dont ont bénéficié, justement, les professionnels de santé au sens large. Il s’agit également d’améliorer la formation des futurs professionnels et promouvoir les métiers du travail social afin de favoriser des vocations auprès des jeunes.

La Fédération Addiction est totalement solidaire de la démarche en ce sens de l’UNIOPSS. Ses unions régionales sont mobilisées en région avec les partenaires pour aller à la rencontre des institutionnels et le cas échéant se joindre aux manifestations organisées.

👉 Le courrier de l’UNIOPSS au premier ministre