La Fédération Addiction défend une politique cohérente et diversifiée de lutte contre les addictions

publié le  |  Imprimer

A la suite de la publication des résultats de l’enquête Espad par l’OFDT sur les usages de produits psychoactifs chez les jeunes, la Fédération Addiction a publié un communiqué de presse regrettant une politique trop exclusivement centrée sur la répression. Elle prône une politique de « droit commun pour les addictions », cohérente et diversifiée, équilibrant éducation, sanction, réduction des risques et régulation de l’accès, en laissant à la justice et à la police les missions de défendre l’ordre public, de punir les excès, de lutter contre le trafic.

Un article du Monde a détaillé les résultats de l’enquête Espad, évoquant les positions de la Fédération Addiction, questionnant les orientations nouvelles. Le journal Libération a publié un article se référant à la position de la Fédération, puis une Tribune d’Alain Morel et Jean-Pierre Couteron. D’autres médias ont pu réagir, le vendredi 1er juin, au journal de la mi-journée de M6 et aux journaux de 20h de France 2 et TF1, sous forme d’interviews du président Jean-Pierre Couteron et de la déléguée générale Nathalie Latour.  A la radio, RTL, Europe1, France Info et France Inter ont également repris notre message.