La CNS dit « non » à l’assouplissement de la publicité sur l’alcool

publié le  |  Imprimer

La Conférence Nationale de Santé (CNS), instance consultative placée auprès de la CNSanteministre de la santé et présidée par Madame Bernadette de Victor, prend position contre l’assouplissement de la loi Evin.

Dans son communiqué de presse, la CNS demande le retrait de l’article 62ter de la loi Macron dans le cadre de son dernier examen par les députés avant le 14 juillet.

La Fédération Addiction a elle-même fait entendre son mécontentement à travers plusieurs communiqués de presse donc certains en inter-associatifs.

Voir notre communiqué du 11 juin
Voir le communiqué de presse inter-associatif du 17 juin