Kusa : un manga pour la prévention des addictions chez les jeunes


Auteurs : Olivier Phan, Ekundayo Zinsou, Olivier Hazziza,
Date de parution : 2011
Editeur : Editions un K’Noë dans les Cloups

Le Manga peut il avoir des missions de prévention ?  C’est l’objectif que se donne  Kusa : un conte dans un Japon médiéval fantasmé dont l’objectif est d’offrir aux professionnels du champ des addictions un outil de médiation pour aborder la consommation de drogues et en particulier du cannabis chez les jeunes. Le conte, de par son langage allégorique et métaphorique, est l’outil idéal pour traiter des sujets sensibles. Tout est dit de manière implicite laissant le choix au lecteur de se saisir de l’opportunité de se questionner… ou pas.

Ce manga Kusa, qui signifie « herbe » en japonais, transporte le lecteur au temps des samouraïs. Un jeune Bushi, du nom d’Akio, va découvrir les épreuves de la vie. Face à celles-ci, il sera confronté à la question du choix de s’aider chimiquement ou pas. Au travers d’épreuves initiatiques, il accédera à la puissance de la connaissance, à la conscience de son corps et à la découverte de ses émotions les plus intimes et les plus perturbantes. Il découvrira aussi le monde adulte avec ses forces et ses failles. Jusqu’au bout, il sera tenté de prendre cette herbe dont le génie ne cessera de vanter les bénéfices. Jusqu’à la dernière minute il y résistera. Il accédera par ces hauts faits de plein droit au statut d’adulte, gagnant ainsi la confiance, la fierté et l’amour respectivement de ses pères, ses pairs et sa paire.

Akio, le jeune héros, auquel l’adolescent aura vite fait de s’identifier, découvre les épreuves de la vie et est confronté au choix de recourir ou non aux drogues pour y faire face… Au fil des pages, c’est tout l’univers des adolescents que l’on découvre. L’importance de l’entourage, la puissance des sentiments, la conscience de son corps et la découverte de ses émotions les plus intimes et les plus perturbantes.  A travers cette fable, le professionnel pourra engager de manière indirecte le dialogue avec l’adolescent non seulement sur la problématique du cannabis, mais aussi sur les émotions, la découverte du corps…

Une suite est prévue et traitera de la question du « binge drinking ». Les auteurs, à travers un nouveau récit essaieront de pointer le phénomène, de questionner le lecteur sur cette problématique adolescente bien actuelle. Sortie prévue fin 2012.

Un guide de l’utilisateur est disponible gratuitement sur le site de la Mildt : www.drogues.gouv.fr.
Vous pouvez aussi consulter le site du manga : www.kusa-lemanga.fr
Pour toute information complémentaire : odtphan@noos.fr