Chargé/ée de la lutte contre le jeu excessif à l’Autorité nationale des jeux H/F

publié le  |  Imprimer
ARJEL
Publié
14/02/2020
Localisation
Paris, France
Type de poste
CDD
Catégorie

Description

Descriptif de l'employeur

Les jeux d’argent sont un secteur spécifique en France et y sont strictement encadrés.

Seuls sont autorisés :

  • les jeux dans les casinos terrestres et les clubs de jeux
  • les paris hippiques en points de vente sous droits exclusifs du PMU
  • les paris sportifs en points de vente, les loteries en points de vente et en ligne, sous droits exclusifs de la Française des Jeux
  • les paris hippiques, les paris sportifs et le poker en ligne

L’action de l’Etat : quatre objectifs de protection

  • protéger les plus fragiles et prévenir le jeu excessif ou pathologique et le jeu des mineurs
  • protéger les joueurs et assurer l'intégrité des opérations de jeu
  • protéger de la fraude, du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme
  • protéger l’équilibre économique des filières concernées

A l'occasion de la privatisation de la FdJ, la régulation des jeux d’argent sera renforcée par la création à partir de l’ARJEL d’une nouvelle autorité administrative, l’Autorité nationale des jeux (ANJ) qui régulera tous les jeux d’argent sur Internet,  l’ensemble des réseaux physiques de la FdJ et du PMU et la lutte contre le jeu excessif dans les casinos.

Elle aura pour mission de :

  • contrôler les opérateurs titulaires de droits exclusifs et leur offre des jeux
  • délivrer les agréments aux opérateurs de jeux et de paris sur Internet
  • sanctionner les opérateurs qui enfreignent leurs obligations
  • prévenir et lutter contre le jeu excessif

Descriptif de l'employeur (suite)

Votre future équipe : la Direction des marchés, de la consommation et de la prospective (DMCP)

La DMCP traite les sujets liés à la lutte contre le jeu excessif et pathologique. A ce titre, elle évalue les politiques mises en place par les opérateurs de jeux d’argent, les accompagne dans l’amélioration de ces politiques et peut aussi leur adresser des prescriptions en cas d’insuffisance. Elle participe à l’analyse de l’offre de jeux afin notamment de limiter les jeux trop addictifs.

La DMCP assure le suivi des demandes des joueurs, exprimées le plus souvent par courriel, ce qui permet d’identifier des manquements dans la gestion des comptes joueurs de la part des opérateurs.

Elle est chargée de documenter et traiter les problématiques économiques, commerciales, fiscales du secteur. A ce titre, elle collecte et met en forme les données de marché transmises par les opérateurs et veille à la prise en compte de l’objectif « d’exploitation équilibrée des différentes types de jeu afin d’éviter toute déstabilisation économique des filières concernées », lors des décisions relatives à l’offre de jeu. Elle réalise la veille sur l’innovation en matière de jeux.

Elle instruit les parties économiques et financière et de lutte contre le jeu excessif ou pathologique des demandes d’agrément.

Elle est composée d’une dizaine de personnes et fait collaborer au quotidien des chargées d’études en sciences humaines et sociales, des analystes financiers, des économistes et des juristes.

Description du poste

Dans le cadre de la prévention du jeu excessif et de la protection des mineurs, le/la titulaire du poste  exercera les missions suivantes :

  • Analyser les plans annuels d’action des opérateurs, vérifier leur application réelle et contrôler leur conformité aux obligations fixées par la réglementation ; prescrire, si nécessaire des améliorations ;
  • Participer à l’instruction du programme annuel des jeux des opérateurs sous droits exclusifs, des jeux ou paris dans le cadre des processus d’autorisation ou d’homologation des règlements, en mobilisant les résultats de la recherche en matière d’addiction ;
  • Participer à l’instruction de la stratégie promotionnelle des opérateurs et surveiller  les gratifications commerciales accordées aux joueurs par les opérateurs ;
  • Surveiller les campagnes publicitaires des opérateurs et leur conformité à la réglementation ;
  • Conseiller et accompagner les opérateurs dans la mise en place de dispositifs de lutte contre le jeu excessif ou pathologique et la protection des mineurs ;
  • Contribuer à la définition, la méthodologie et à la réalisation des contrôles réalisés en matière de lutte contre l’addiction et d’interdiction de jeu des mineurs. Il/elle pourra à ce titre être habilité par le Directeur général en qualité d’enquêteur ;
  • Participer à l’instruction des demandes d’agrément et des renouvellements d’agréments des opérateurs agréés ;
  • Piloter ou participer à la mise en œuvre de dispositifs de prévention du jeu pathologique ou excessif, en interne (campagnes de prévention, site EVALUJEU…) et en externe (projets d’actualisation des messages de prévention…) ;
  • Contribuer aux travaux du Collège et de la commission spécialisée sur la lutte contre le jeu excessif.

 

Conditions d'exercice particulières

Un contrat de droit public à durée déterminée de 3 ans est proposé au candidat avec passage en CDI de droit public au bout d’un an en fonction de l’évaluation annuelle par le responsable direct.

Le poste peut également être pourvu par un agent titulaire des trois fonctions publiques dans le cadre d’une PNA, par détachement sur contrat (CDD) ou mise à disposition.

Recrutement effectué dans la limite de la réglementation relative aux missions de souveraineté.

Rémunération selon profil et expérience sur la base de l’Instruction des ministères économiques et financiers du 19 décembre 2017 relative au recrutement et à l’emploi d’agents contractuels dans les ministères économiques et financiers.

Attention : la réglementation interdit aux agents de l’Autorité d’engager des mises auprès d’opérateurs de jeux d’argent

Candidatures (CV et lettre de motivation) adressé via la plateforme « Passerelles » en faisant figurer la référence suivante : ARJEL/ANJ/DG/DGRH/DMCP/lutteJEP

Description du profil recherché

Niveau d'études minimum requis :

  • formation de niveau Master 2 ou BAC+5, de préférence dans le domaine des sciences humaines, de la santé ou des sciences sociales ou politiques, du commerce ou de l’audit ;
  • une expérience professionnelle sur les mécanismes d’addiction, sur les jeux d’argent ou sur la modélisation des comportements de consommation serait un plus.

Compétences requises :

  • Capacité à comprendre et à analyser les études scientifiques
    Capacité à rédiger des notes et des rapports ;
  • Anglais courant (recherche documentaire à réaliser sur des documents en anglais) ;
  • Maîtrise des outils bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, etc.).

Aptitudes et qualités du candidat :

  • Esprit d’analyse et de synthèse et qualités rédactionnelles ;
  • Méthode et rigueur et capacité à formuler des propositions ;
  • Esprit d’équipe.

Compétences candidat

Niveau d'études min. requis

Niveau I : Bac + 5 Master, diplôme d'ingénieur ou diplôme équivalent

Compétences

  • SAVOIR-FAIRE - Analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • SAVOIR-FAIRE - Expertiser
  • SAVOIR-FAIRE - Rechercher des données, des informations
  • SAVOIR-FAIRE - Rédiger
  • SAVOIR-FAIRE - Travailler en équipe
  • SAVOIR-ÊTRE - Aptitude à l'écoute
  • SAVOIR-ÊTRE - Avoir l'esprit d'équipe
  • SAVOIR-ÊTRE - Esprit de synthèse
  • SAVOIR-ÊTRE - Être rigoureux
  • SAVOIR-ÊTRE - Sens de l'analyse

Langues

Anglais (B1 Niveau Seuil)

Candidater
Glissez vos fichiers ici parcourir …

Offres similaires

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce fichier?
/