Hommage à Jean-Paul Gonod

publié le  |  Imprimer

C’est avec une très grande tristesse que nous vous informons du décès de Jean-Paul Gonod, directeur des amis de Blannaves, Logos à Nîmes ce lundi 20 janvier.

Personnalité historique du réseau, il a été délégué régional pendant de nombreuses années de la région Languedoc Roussillon et a poursuivi en tant que Délégué Adjoint de l’Union Régionale Occitanie. Il incarnait la bienveillance et l’engagement, impliqué auprès des adhérents de l’union régionale et avec la volonté de soutenir et valoriser les compétences des uns et des autres et des membres de son équipe, Il a œuvré avec une grande discrétion, il avait notamment été la cheville ouvrière des journées nationales de 2008 du réseau sur addictions au quotidien et l’ordinaire des addictions. Il va terriblement nous manquer et nous garderons en mémoire ses yeux pétillants de malice et son rire franc et enveloppant et son incarnation de nos valeurs communes. Toute la fédération se joint à l’hommage rendu par son équipe.

Hommage de l’équipe de Logos à Jean-Paul Gonod

Jean-Paul a été embauché en tant que travailleur social le1er juin 1985, à l’âge de 25 ans, à la création du centre Logos de Nîmes, par l’association gestionnaire les Amis de Blannaves.

Déjà, il développe une grande proximité avec les usagers se déplaçant pour leur rendre visite là où ils sont (visites en maison d’arrêt, dans les services de psychiatrie, à domicile, dans les cafés … un vrai précurseur de « l’aller vers » !)

De 1993 à 1995, il participe à la première collaboration entre un bus d’échange de seringues et un Centre de Soins Spécialisés pour Toxicomanes (CSST). Avec l’arrivée de la substitution (méthadone) au CSST Logos cette collaboration prendra fin, sans pour autant que cela entache les liens avec cette association de santé communautaire.

En 1995, il fait un passage à la boutique avant de devenir chef de service éducatif en 1996. Il a construit la quasi totalité de sa carrière dans l’association jusqu’à en devenir le directeur en 2000.

Il a participé à toutes les réflexions et évolutions du secteur de l’addictologie et de la réduction des risques participant à l’évolution des politiques publiques, notamment par son implication au sein de l’ANIT, devenue par la suite la Fédération Addiction. Il a d’ailleurs été délégué régional Languedoc-Roussillon pendant plusieurs années.

Au quotidien, c’était un directeur proche de ses équipes, particulièrement à l’écoute et présent dans les moments difficiles.  toujours en lien avec les usagers, reconnu par tous comme quelqu’un d’humain et engagé avec un grand sens de l’humour.

Il a toujours attaché beaucoup d’importance à entretenir des liens privilégiés avec les associations d’auto-support, de santé communautaire et à ce que les personnes accompagnées soient entendues.

Nous allons œuvrer pour continuer dans la dynamique qu’il a engagé, même si nous nous sentons à ce jour un peu « orphelin » mais comme il se plaisait à le dire « ça va bien se passer » !