Héroïne très fortement dosée : information de la Direction Générale de la Santé

publié le  |  Imprimer

En juin 2011, une mise en garde avait été diffusée par les autorités sanitaires à propos des dangers particuliers liés à la circulation de poudres d’héroïne fortement dosées et aux risques d’overdose qui en découlent.
Une saisie récente de poudre d’héroïne très fortement dosée montre que cette situation persiste. Elle amène les autorités sanitaires à renouveler leur demande de vigilance auprès des structures spécialisées en contact avec des usagers de drogues. De plus, un risque supplémentaire est lié à la présence de produits de coupe, toxiques, dans des poudres de cocaïne et d’héroïne ».
La note d’information « Dangers accrus liés à la grande variabilité de la composition de l’héroïne et de la cocaïne circulantes ainsi qu’à la présence associée de produits de coupe toxiques » est téléchargeable ci-dessous.

Télécharger la lettre de la DGS accompagnée de la note d’information

Pièces jointes

lettre heroine cocaine
lettre heroine cocaine