Hépatite C : tous les outils pour agir !

publié le  |  Imprimer

Ces dernières années, le champ des hépatites a connu des révolutions successives, qui rendent aujourd’hui possible d’en guérir, et de stopper l’épidémie à l’horizon 2025.

L’ensemble des recommandations mettent désormais en avant la nécessité d’un renouvellement de l’accompagnement des personnes vulnérables – parmi lesquels les usagers de produits – afin de repérer, de dépister, de traiter et de réduire les risques.

La Fédération vous propose donc une synthèse des éléments pratiques et concrets* à mettre en place pour aller dans ce sens.

Ces révolutions ont été documentées par la recherche, par des rapports d’experts et accompagner de parutions scientifiques validées, dont la plus récente, co-rédigée par le vice président de la Fédération le Dr Delile, est parue dans la revue Hepatology, Medicine and Policy (2018) 3:7.

Comment mettre en œuvre une stratégie globale et intégrée

Retrouver tout ce qu’il y a savoir sur les stratégies dans le manuel complet élaboré par le GRVS avec la Fédération et le RESPADD téléchargeable en ligne, ou disponible gratuitement à la commande en écrivant à l.collard@federationaddiction.fr

Retrouver tout ce qu’il y a à savoir dans la présentation d’aide à la pratique construite par Jean-Michel Delile, vice-président de la Fédération Addiction et directeur du CEID :

 

Vous souhaitez vous informer sur la nature et le fonctionnement du virus ?

Comment renouveler les actions de dépistage

Le dépistage de l’hépatite C s’est significativement simplifié avec l’arrivée des TROD.

Simples et rapides d’utilisation, ces tests permettent à tout professionnel de dépister dans tout type de contexte d’intervention. Ils supposent une courte formation de l’équipe et une demande d’habilitation de la structure auprès de l’ARS.

=> Retrouver les modalités de formation proposées conjointement par Aides et la Fédération Addiction, sur site, en région ou à l’échelle nationale.

=> Retrouver le kit de demande d’habilitation au TROD VHC construit par le réseau de la Fédération Addiction directement en ligne.

Comment prescrire les nouveaux traitements

Après une actualité chargée, les nouveaux traitements sont remboursés par la sécurité sociale. Courts et comportant peu d’effets secondaires, ces traitements peuvent être prescrits par des médecins spécialisés, et pourront très bientôt l’être par l’ensemble des médecins non hépatologues, donc y compris généralistes et addictologues comme l’annonçait le 15 mai dernier le directeur général de la santé.

De l’épidémiologie à la clinique d’accompagnement, des priorités de recherche et de plaidoyer présentées par le directeur de l’ANRS et le Professeur Dhumeaux aux pratiques d’aller vers en prison, tous les aspects à conjuguer pour mettre fin à l’épidémie de VHC sont désormais disponibles.

Comment développer ses actions de réduction des risques

L’hépatite C fait partie des maladies les plus souvent transmises lors de consommations de produits stupéfiants, surtout par voie intraveineuse. L’ambition de mettre un terme à cette épidémie et l’accompagnement à la guérison – désormais possible – des personnes supposent donc un développement des actions et de l’accès à la réduction des risques.

Les avancées de la nouvelle Loi de santé, et les possibilités de formation en RdR sont des appuis cruciaux pour poursuivre la dynamique d’essor de la RdR dans les pratiques professionnelles.

=> Retrouver toutes nos formations sur la réduction des risques en ligne.

*Ces outils font également suite à l’action aux prises de position partenariales (communiqué de presse, partenariat avec Aides pour la formation des équipes, collectif d’associations sur les nouveaux traitements…)