- Fédération Addiction - https://www.federationaddiction.fr -

Retours sur la journée de formation au Développement du Pouvoir d’Agir à Lille

Dans le cadre de son activité de soutien aux pratiques professionnelles, l’Union Régionale Hauts-de-France de la Fédération Addiction a organisé le 14 mars dernier, une journée de formation gratuite à l’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir.

34 personnes de toute la région y ont participé, dont un tiers d’usagers de structure.

Animée par Emmanuelle Ablana – Formatrice, Consultante et membre du pôle formation de l’association ANDA DPA – cette journée s’adressait aux professionnels, aux usagers, aux bénévoles des CSAPA et CAARUD des Hauts de France.

Vous y avez participé?

Votre avis compte ! Évaluez la journée en ligne avant le 5 avril.

Vous souhaitez obtenir la présentation du powerpoint par la formatrice et le compte-rendu de la journée ?
Demandez-le à l.collard@federationaddiction.fr

Les objectifs

Cette journée s’est donnée les objectifs suivants :

Au programme, un format Workshop interactif

Bilan – des personnes accompagnées très présentes

La journée a rassemblé 34 personnes, de tout profil. Un tiers des participants étaient des personnes accompagnées, ce qui a permis de centrer la formation sur la plus-value réelle de l’approche du développement du pouvoir d’agir, et de l’adapter à la réalité des parcours.

Après un détour par la définition des termes (Empowerment, pouvoir, agir, participation…), les participants ont pu s’acculturer aux approches développées notamment par Yann Le Bossé au Québec, avec pour point de départ la réflexion de Paul Ricœur :

« La souffrance n’est pas uniquement définie par la douleur physique, ni même par la douleur mentale, mais par la diminution, voire la destruction de la capacité d’agir, du pouvoir faire, ressentie comme une atteinte à l’intégrité de soi. »

A partir de ce corpus de réflexion, les intervenants ont exploré collectivement les implications de cette approche dans l’ajustement de la posture du soignant, concrètement au quotidien : comment agir non plus « par rapport à… » mais « avec » dans l’interaction, comment se rendre adaptable, quels sont les éléments constitutifs de mon positionnement : valeurs, connaissance, rationalité, inventivité…

Comment passer d’une posture de « sauveur » à une posture de passeur, via un accompagnement en fonction du désir exprimé par la personne, en conjuguant au même niveau les expertises professionnelle et personnelle de la personne.

Cette approche a été illustrée par des témoignages de personnes ayant bénéficié de cette approche :

« Elle m’a permis de croire en moi, de renouer avec la confiance dans une relation horizontale et non verticale. Elle m’a proposé, j’ai proposé mes solutions. Avec l’approche DPA on n’est pas dans l’urgence  »  « La perche nous la tenons à 2 ».

Puis les participants ont travaillé sur leur représentation en petit groupe, à partir d’une méthode d’animation validée par l’association ANDA DPA.

 

Vous souhaitez organisé cette sensibilisation dans votre région?

Rapprochez-vous de votre Union Régionale de la Fédération Addiction.