international

Grande-Bretagne : sondage national sur l’usage de substance

publié le  |  Imprimer

CaptureLe Guardian a fait paraître le dimanche 5 octobre une synthèse du sondage national 2014 sur les usages de substances psychoactives en Grande Bretagne.

Cette enquête très complète réalisée en ligne durant le mois de juillet 2014 donne un panorama global des consommations outre-manche.

La consommation en Grande Bretagne

On y remarque notamment que près d’un britannique sur trois a déjà consommé un produit illicite (majoritairement du cannabis), et qu’une très grande majorité ne considère pas être dépendant.

Les résultats comparés avec la précédente enquête de l’Observer en 2008 montre une évolution globale de l’usage de substances :

  • le taux de citoyens ayant déjà consommé un produit illicite est passé de 27 à 31% ;
  • l’écart entre la consommation masculine et la consommation féminine a disparu ;
  • l’Ecosse a le taux de consommation de substances illicites le plus important (35%) ;
  • Parmi la minorité de personnes ayant poursuivi la consommation de produits illicites, une bonne partie font partie des catégories socio-professionnelles supérieures, et 87% ne considèrent pas que leur usage soit problématique.

Ce dernier taux révèlerait peut-être le rapport réel qu’entretiennent les britanniques avec les produits psychoactifs, comme le développe un second article du Guardian.

Une grande majorité de citoyens britanniques considère que la « guerre à la drogue » ne sera jamais gagnée

Un autre fait remarquable de l’étude est le taux de réponse à la question « Considérez-vous que la « guerre à la drogue » puisse un jour être gagnée? » : 84% des répondants considèrent que non.

En effet, on note que 61% des citoyens britanniques penseraient pertinent de décriminaliser l’usage de certaines substances, notamment le cannabis.

Ce fait remarquable renvoie également à une étude menée par l’Observer (en anglais), qui montre qu’une majorité de plus en plus importante de Britanniques considère que la guerre à la drogue a déjà échoué.

Sur ce sujet, la Global Commission on Drug Policy a fait paraître en septembre son quatrième rapport, « Prendre le contrôle, Sur la voie de politiques efficaces en matière de drogues« , dans laquelle la commission détaille les raisons et les solutions possibles pour sortir de la guerre à la drogue.

 

Pour rappel : La Fédération Addiction soutient une sortie de la Guerre contre la Drogue.
>> Retrouvez l’ensemble de nos informations et documents sur ce thème