Médicaments des addictions : intérêts dans la prise en charge des patients

Imprimer

Fil rouge de la formation : Aram KAVCIYAN, Administrateur Fédération Addiction, Psychiatre au centre hospitalier d’Avignon

Les traitements médicamenteux tendent à occuper une place de plus en plus importante dans la prise en charge des addictions. Aux traitements médicamenteux utilisés classiquement et ponctuellement pour le sevrage de différentes substances psychoactives telles que l’alcool et les opiacés voire la cocaïne et le cannabis, sont venus s’ajouter les traitements de substitution pour la dépendance aux opiacés mais aussi une classe de médicaments que certains qualifient d’ « addictolytiques » dont l’exemple le plus emblématique est le baclofène. Ces médicaments peuvent avoir une action spécifique pour telle ou telle addiction mais sont aussi susceptibles d’avoir une action générale possiblement utile dans toutes les addictions, y compris celles « sans substance ». Lors de cette formation, nous tenterons de préciser les intérêts et les limites des différents types de médicaments et la façon dont leur prescription peut s’intégrer dans une prise en charge globale, bio-psycho-socio-éducative, de l’addiction et même de la personne avec ses « comorbidités ».

Outre les médecins (généralistes, psychiatres, addictologues…) exerçant en libéral ou en institution appelés à utiliser ces médicaments, tous les professionnels du secteur médico-social et sanitaire intervenants auprès de personnes présentant des conduites addictives (CSAPA, CAARUD, CJC, services hospitaliers d’addictologie…) peuvent être concernés.

Dates:

8 et 9 octobre 2018

Durée:

2 jours

Lieu:

La formation se tient dans les salles de formation de la Fédération Addiction au 10 rue des Bluets, 75011 Paris.

Le siège de la Fédération Addiction se situe à proximité, dans l’Hôpital mère-enfants de l’est parisien, au 9 rue des Bluets.