Addictions sans substance : jeux de hasard et d’argent et cyber-addictions, phénomènes et pistes d’interventions

Imprimer

La multiplication des espaces et la facilité d’accès aux jeux de hasard et d’argent et aux jeux en ligne à travers le monde constituent une condition propice au développement potentiel des addictions comportementales. Que ce soient les jeunes avec les jeux vidéo et les réseaux sociaux ou les adultes avec les jeux de hasard et d’argent, le recours au soin reste très faible et les répercussions de ces comportements addictifs sont considérables, tant en termes de dommages sociaux, familiaux, économiques, professionnels, que sur le plan de la santé physique et psychique des personnes concernées. Certains chercheurs n’hésitent pas à parler d’épidémie silencieuse et s’intéressent à comment prendre en charge les personnes souffrantes et leurs proches (familles/réseaux) ayant développé ce type de dépendance comportementale;

Cette formation, qui s’adresse à tous les intervenants du champ des addictions et particulièrement aux professionnels référents Addictions sans substance des CSAPA, vise à répondre à cette question en analysant les enjeux psychosociaux entourant ce phénomène d’une part, et en fournissant des repères pratiques cliniques et de prévention, d’autre part.

Fil rouge de la formation : Amnon Jacob SUISSA, Ph. D et formé aux thérapies familiales, Professeur agrégé à l’École de Travail Social à l’Université du Québec à Montréal.

Public : Les binômes référents addictions sans substance des CSAPA, les professionnels de l’addictologie accompagnant des personnes en présentant des comportements d’addictions sans substance.

Objectifs :

  • Sensibiliser les divers intervenants au phénomène des dépendances aux jeux de hasard et d’argent et des cyberdépendances (jeux vidéo, réseaux sociaux, téléphone intelligent)
  • Informerles participant(e)s via l’acquisition de connaissances de base avec ces dépendances comportementales
  • Créer les conditions propices à l’intégration de connaissances pour mieux saisir les dynamiques des personnes dépendantes.
  • Fournir des repères d’intervention qui permettent aux participant(e)s d’intervenir plus efficacement via le développement du pouvoir d’agir (DPA/Empowerment) des personnes et de leur réseau social et familial.

Je souhaite m’inscrire à la formation

Dates:

13 au 15 novembre 2019

Durée:

3 jours (21 heures)

Lieu:

La formation se tient dans les salles de formation de la Fédération Addiction au 104 rue Oberkampf, 75011 Paris.

La salle de formation se trouve au fond de la Cité du Figuier à gauche.