Faut-il dépénaliser le cannabis ?


Auteurs : Jean Costentin, Alain Rigaud, Laurent Appel, Ivana Obradovic
Éditeur : Le muscadier
Nombre de pages : 128
Date de parution : 17 octobre 2013
ISBN : 979-10-90685-24-6

Près d’un adolescent sur deux a déjà consommé du cannabis. Dans la population française, on compte environ 13 millions d’expérimentateurs, 1,2 million de consommateurs réguliers et 550 000 consommateurs quotidiens. Cette tendance forte pose la question de la stratégie à suivre. Certains pensent que la dépénalisation – voire la légalisation – sera une solution aux problèmes sociaux et sanitaires posés par le cannabis. Pour d’autres, en revanche, cette solution risque d’aggraver les maux liés à l’usage du produit. Cet ouvrage confronte ces positions opposées sur la question, afin que chacun puisse mieux comprendre les enjeux du débat. L’exposé du problème qu’en fait Ivana Obradovic permet de bien comprendre les enjeux et les difficultés, et si Jean Costentin adopte une posture de polémiste politique, Alain Rigaud, président de l’ANPAA, y défend une dépénalisation médicale, tandis que Laurent Appel, responsable du plaidoyer d’ASUD, présente une des propositions de légalisation contrôlée aboutie et originale.

La lecture se poursuit de manière interactive sur le site Hyperdebat.net, où les lecteurs peuvent :
– accéder à une présentation structurée des arguments, les compléter ou les contester ;
– évaluer leur position et donner leur avis ;
– discuter du « modèle pragmatique de légalisation » de Laurent Appel ;
– suivre l’actualité du débat ;
– consulter des documents complémentaires, des vidéos, etc.

Au sommaire de l’ouvrage

– La dépénalisation du cannabis : de quoi parle-t-on ? (Ivana Obradovic)
– La dépénalisation : une porte ouverte à la légalisation du cannabis (Jean Costentin)
– Pour une régulation du cannabis : la dépénalisation (Alain Rigaud) ; la légalisation (Laurent Appel)
– Droit de réponse de Jean Costentin
– Droit de réponse d’Alain Rigaud et de Laurent Appel
– Conclusion (Ivana Obradovic)