international

Evaluation des institutions résidentielles romandes (CRIAD)

publié le  |  Imprimer

En 2010, la CRIAD (Coordination romande des institutions œuvrant dans le domaine des addictions) a mené une étude pour évaluer les institutions résidentielles romandes de traitement des dépendances et leur complémentarité avec le secteur ambulatoire et leur réseau médico-social.

Une série de questions a orienté la recherche :

– quels sont les effets du traitement résidentiel sur les bénéficiaires en matière d’insertion sociale, familiale, sanitaire, professionnelle, ainsi que sur leur situation judiciaire ?

– quelles sont les forces et les faiblesses du dispositif résidentiel ? Quelles sont les opportunités qu’il offre en matière de prise en charge des usagers ?

– comment améliorer l’offre résidentielle ? A quelles conditions et de quelle manière est-il possible d’envisager une articulation des potentiels de l’offre de prestations de l’ambulatoire et du résidentiel au profit des usagers dans le cadre d’une prise en
charge inscrite dans la durée ?

L’étude a été réalisée sur la base de 60 entretiens menés auprès de différents acteurs  institutionnels : 20 auprès de responsables d’institutions résidentielles, 20 auprès de  responsables de structures ambulatoires et 20 auprès de responsables de structures du  réseau sanitaire.

Les entretiens ont porté sur : la conception de la dépendance, l’organisation des prises en charge et leurs effets sur les usagers, la relation du secteur résidentiel aux autres acteurs œuvrant dans le domaine de la toxicomanie.