Enquête « Les français, l’alcool et la conduite » : encore trop de prise de risques


Association de prévention routière, Assureurs prévention
Date de parution : décembre 2014
Contact étude : Giotto, Mélanie Alexandre – m.alexandre@giotto-cr.com

Les associations Prévention Routière et Assureurs Prévention ont mené une enquête auprès de 6774 Français de 18 à 64 ans, portant sur leurs habitudes de consommation d’alcool et leurs modes de déplacement à l’occasion de leurs sorties.

Selon les résultats publiés le 12 décembre, 1 français sur 3 continue à prendre des risques en voiture malgré les informations diffusées en matière de sécurité routière. Outre les questions relatives à la fréquence des sorties et aux modes de déplacement, l’enquête s’intéresse à la perception que les sondés peuvent avoir sur l’alcool et les représentations associées.

Quelques chiffres de l’étude :
– 51 % des répondants ne connaissent pas le taux légal maximum d’alcoolémie autorisé au volant (63 % savent cependant qu’il correspond à deux verres d’alcool);
– 78% privilégient le plus souvent la voiture ou le deux-roues motorisé comme mode de déplacement;
– 27% affirment être déjà montés dans un véhicule en pensant que la conducteur avait dépassé le taux autorisé;
– 73%  des  18‐64  ans estiment que boire de l’alcool fait partie des habitudes culturelles  françaises;
– 39%  considèrent  qu’il  est socialement mal perçu de ne pas boire;
– 29% des  personnes reconnaissent  avoir  déjà  conduit  en  pensant  que  leur  taux  d’alcoolémie dépassait le 0,5 g d’alcool toléré par la loi;
– 41% envisagent parfois des « solutions » pour  reprendre  le  volant  en  toute  sécurité  après  avoir  bu  de l’alcool (boire  de  l’eau  ou  du  café,  rouler  lentement  ou  encore  prendre des petites routes);