Dynamique et évaluation d’implantation du programme PSFP 12-16 ans

publié le  |  Imprimer

PSFP 12-16 : Présentation du programme

Le programme de soutien aux familles et à la parentalité (PSFP) est un programme de prévention qui s’adresse aux familles avec au moins un adolescent de 12 à 16 ans. Il vise à renforcer les relations et les compétences familiales afin de réduire de manière significative les problèmes de comportement, la délinquance, les usages à risques de substances psychoactives chez les adolescents et à améliorer les compétences sociales et scolaires. Ce programme s’appuie sur la conceptualisation d’une méthode, dotée d’un certain nombre d’outils pour susciter l’implication et l’adhésion des familles.

Le programme se déroule en 14 séances hebdomadaires de deux heures et demie, auxquelles les parents assistent avec leurs adolescents. Après un goûter pris en commun, parents et adolescents, encadrés par un binôme d’animateurs, travaillent et échangent séparément. Ils sont ensuite réunis pour la deuxième heure ce qui leur permet d’expérimenter de nouvelles modalités d’interaction. Il leur est également proposé de mettre en pratique des exercices à la maison. Les sessions sont participatives, pragmatiques, ludiques. Elles comportent des discussions, des apports de connaissances, des recommandations et des exercices pratiques, dans chaque groupe.

Une session PSFP regroupe une dizaine (minimum 6 – maximum 14) de familles volontaires.

Contexte national de mobilisation autour du programme PSFP 12-16

En France, en lien avec le travail de remobilisation des Consultations jeunes consommateurs (CJC) et grâce à l’initiative d’un de ses membres, la Sauvegarde 71, la Fédération Addiction a pu mener l’expérimentation du programme PSFP sur la tranche d’âge 12-16 ans, en s’appuyant sur l’engagement de deux structures (Cedr’Agir et Sauvegarde 71). Le programme a ainsi pu être animé sur deux sites : Armentières et Chalon sur Saône.

Cette expérimentation sur 2 sites a permis d’observer les modalités d’implantation du programme dans le contexte Français tout en faisant remonter les premiers éléments nécessaires pour adapter culturellement les outils pédagogiques. Vous pouvez trouver le rapport de cette expérimentation ici : Bilan évaluation PSFP 12-16 – Armentières & Chalon.

Ces expérimentations se sont poursuivies en 2018 et 2019 et ont été enrichi par une dynamique d’implantation en Bourgogne Franche-Comté financé par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Deux référents locaux du programme 12-16 sont ainsi devenus développeurs nationaux du programme :  Ulrich Vandoorne pour la Sauvegarde 71 et Elodie Lefebvre pour Cedr’Agir.

Quelques dynamiques locales viennent depuis enrichir cette expérimentation. L’Apléat-Acep animera le programme cette année sur le territoire d’Orléans. Cedr’Agir continue de porter la dynamique sur le territoire des Hauts-de-France. La Sauvegarde 47 animera quant à elle le programme PSFP 12-16 dans le Lot et Garonne. L’IREPS de la Réunion portera le programme sur l’île de La Réunion en 2021, ce qui constituera une occasion privilégiée de réfléchir aux nécessaires adaptations du programme au public ultramarin.

Dans la continuité de ces expérimentations, la Fédération Addiction (FA) et l’Association Nationale des Maisons des Adolescents (ANMDA) ont souhaité poursuivre ces travaux en mobilisant 4 nouveaux sites pilotes, qui s’appuieront sur un binôme de coordinateurs CJC/MDA. Pour mener à bien ces travaux, la FA et l’ANMDA s’appuieront sur l’expertise et l’expérience des développeurs nationaux.

Lors de l’appel à candidatures communiqué dans le cadre du projet co-porté par la Fédération Addiction et l’ANMDA, un total de 17 candidatures de binômes CJC/CSAPA & MDA ont été reçues. Ces éléments constituent une belle illustration de l’engouement existant autour du programme PSFP 12-16.

La diversité et la richesse de ces dynamiques viendront nourrir les réflexions menées au sein des sites pilotes sur l’évaluation de la transférabilité du programme et son écosystème d’implantation.

La Fédération Addiction est également en lien avec le CODES 06 pour travailler l’articulation et la complémentarité du programme PSFP 12-16 ans avec les autres tranche d’âge du programme : 3-6 et 6-11.
https://www.codes06.org/r/18/parentalite/

Evaluation d’implantation du projet national co-piloté par la Fédération Addiction et l’ANMDA :

La Fédération Addiction et l’Association Nationale des Maisons Des Adolescents (ANMDA) ont été retenues conjointement dans le cadre de l’appel à projet « la société civile se mobilise contre les addictions » porté par la CNAM. Le projet sélectionné vise la mise en œuvre du programme expérimental PFSP 12-16 ans. Dans ce cadre, un appel à candidatures a été diffusé le 8 juin 2020 et s’est clôturé le 14 août 2020. 17 candidatures de binômes de CJC/CSAPA et de MDA ont été reçues pour participer aux travaux d’expérimentation, d’adaptation et dévaluation du programme PSFP 12-16 dans ce cadre.

Co-piloté par la Fédération Addiction et l’ANMDA, le projet d’expérimentation du programme sera animé sur 4 sites pilotes, mobilisant un binôme de coordinateurs CJC/CSAPA et MDA :

  • Charleville-Mézières : CSAPA Oppelia 08 & MDA des Ardennes
  • Grenoble : CSAPA-CJC « Point-Virgule » & MDA Sud Isère
  • Nantes : CSAPA « Les Apsyades » & MDA de Loire Atlantique
  • Saint-Lô : Fondation Bon Sauveur de la Manche & MDA de la Manche

Cette expérimentation se déroulera donc sur 4 régions différentes : Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes, Pays de la Loire et Normandie.

Les 14 séances du programme seront animées au sein de ces sites pilotes pendant l’année 2021. La dynamique inclura des temps de formation, des temps d’information ou encore des temps de travail sur les outils du programme. Des temps spécifiques seront organisés pour nourrir l’évaluation du projet en lien avec une équipe de recherche du département prévention (Epidaure) de l’Institut du Cancer de Montpellier dans le cadre de la Plateforme de Recherche en Prévention Primaire des Cancers. Ces travaux d’évaluation formeront une étude de transférabilité du programme PSFP 12-16, qui alimentera elle-même un guide d’implantation, formalisé en fin de projet. Le projet permettra également l’actualisation et l’adaptation des outils d’animation et de communication du programme.

Qui contacter si je suis intéressé par le programme ?

Si vous êtes intéressé par le programme et sa dynamique, vous pouvez contacter :

Si vous êtes intéressé plus spécifiquement par le projet co-porté par la FA et l’ANMDA, vous pouvez contacter :

  • Thomas Cordon, chargé de projets à la Fédération Addiction – t.cordon@federationaddiction.fr / 01.55.78.45.57
  • Gaëlle Paupe, chargée de mission à l’Association Nationale des Maisons des Adolescents – gaellepaupe@anmda.fr / 07.85.75.98.55