Douleur, opioïdes et addiction : retour vers le futur ?

publié le  |  Imprimer

Le Volume 41 No 2 (2019) : Juin 2019 de Alcoologie et addictologie vient d’être mise en ligne. Retrouvez notamment une contribution du Dr. Jean-Michel Delile* et Jean-Pierre Couteron**.

👉 Douleur, opioïdes et addiction : retour vers le futur ?

* Psychiatre, Directeur général du CEID, Bordeaux, Président de la Fédération Addiction
** Psychologue, CSAPA Le Trait d’Union, Boulogne Billancourt, Porte-parole de la Fédération Addiction

Résumé

L’accroissement des mésusages de médicaments opioïdes en France se traduit par une augmentation des complications addictives, des hospitalisations et des décès par overdose, dans des publics très différents de la clientèle habituelle des centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA).

Cette évolution rappelle que la question des addictions aux opioïdes ne se limite pas à la seule figure emblématique du “junky” rebelle des années 1970. À partir d’une étude de cas et d’un retour sur l’émergence des dépendances aux opioïdes au XIXe siècle dans des publics assez similaires à ceux d’aujourd’hui, une réflexion est développée sur la complexité de l’objet “drogue”, à la fois médicament et poison, et sur la nécessité de comprendre le concept d’addiction dans sa double dimension de dépendance physiologique et de craving. Elle invite à sortir de l’approche clivée entre les “bons” médicaments opioïdes et les “mauvaises” drogues opioïdes, entre les “patients” douloureux chroniques et les “toxicomanes”, pour privilégier une approche globale, évaluant et prenant en compte les vulnérabilités psychosociales pour proposer des prises en charge n’excluant évidemment pas l’emploi de médicaments opioïdes mais ne s’y réduisant pas.