Digital Detox Days 8 : vive la Liberté !

publié le  |  Imprimer

Dans le cadre des 3D8 (ou DDD 8 : Digital Détox Day) Thierry Le Fur, expert des comportements numériques et addictifs, nous propose en cette journée de la Libération, de librement parler des atouts et risques du numérique, corps et esprit compris.

Rappel : que sont les 3D8 (DDD 8) ?

Le 8 janvier 2018 étaient lancés les DDD 8 (ou prononcer « 3D8 ») pour prendre le temps le 8 de chaque mois d’engager et maintenir une éducation aux meilleurs usages du numérique : au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants. DDD 8 comme Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez, selon un parcours « Découvrir-Discerner-Démarrer ». Le 8 mai est le jour de la Libération : vive la Liberté !

L’OMS nous alerte, pour le bien des « tous petits »

Nous nous devions de faire de l’alerte de l’OMS sur la santé des jeunes, un focus spécial éducation et enfants. Dorénavant même les tous petits (0 à 5 ans) doivent faire l’objet de notre attention, car ils sont de plus en plus affectés par les « 3S » si souvent décrits dans les 3D8 (Sommeil fracturé, Sédentarité prolongée, Surexcitation chronique).

Une éducation aux usages numériques suffisamment régulière devient urgente : en perte de repères, parents et enseignants savent difficilement et trop tardivement ce qu’il convient de faire. Un proche m’a dit, « ma fille de 6 ans en grande section m’a demandé quand elle pourrait avoir un téléphone car une de ses camarades en avait un ». Savoir qu’en primaire seuls 3% des enfants ont un smartphone, permet aux parents en bonne conscience de refuser légitimement cette demande : mais quand on a l’information parvient trop tard et que l’on a déjà cédé, dans ce domaine il n’y a pas de retour possible ! Inversement, savoir que le premier portable est donné à l’entrée du collège dans 77% des cas, permet aux parents plus qu’un combat épuisant de s’y préparer. Par exemple en apprenant le fonctionnement des outils de contrôle, en fixant des règles du jeu (certes, ils chercheront à y déroger, mais là aussi c’est plus facile en ayant pris la main !) et en éduquant ses enfants aux possibilités intéressantes du numérique et en les informant sur les risques.

Elections : un bon moment pour apprendre à déjouer les fakenews !

On n’en parle tout le temps ! Pour une part une information chassant l’autre, les fakenews influenceraient moins nos votes qu’on ne le pensait, surtout que de plus en plus elles s’équilibrent !

Mais là nous sommes à un moment particulier : elles seront encore présentes à l’esprit au moment du vote et ce domaine étant encore récent, certaines sont plus ‘’professionnelles’’ que d’autres, donc apprenons à les décoder ! Par-delà cette élection, c’est notre liberté de penser que nous apprenons à protéger.

Prenons de la hauteur : bougeons !

Et si face à tous ces sujets, nous prenions de la hauteur ‘’réellement’’. C’est ce que nous propose la Cité des Sciences et de l’Industrie par son exposition temporaire « Corps et sport » avec l’atelier escalade : il est physique… et idéal pour la concentration !