Digital Detox Days 8 : Février un mois-clé

publié le  |  Imprimer

Dans le cadre des DDD 8 mensuels lancés le 8 janvier 2018, Thierry Le Fur, expert des comportements numériques et addictifs, nous invite à une revue des nombreuses journées de février pour notre santé, sécurité et mieux vivre avec le numérique.  

Rappel : que sont les DDD 8 ?

Le 8 janvier 2018 était lancé les DDD 8 (ou prononcer 3D8), pour prendre un temps le 8 de chaque mois afin d’engager une éducation et une formation aux meilleurs usages du numérique au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants : DDD 8 comme Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez, selon par exemple le parcours « Découvrir-Discerner-Démarrer »

Février : Digital détox sous toutes ses formes !

La première semaine de février est LA semaine de la prévention des usages numériques sous toutes ses formes ! Elle s’inaugure le 5 février par le « Safer internet day » ou « journée pour un Internet plus sûr », pour nous ou pour nos enfants. Elle se poursuit les 6,7 et 8 février par les « Journées mondiales sans portable » : le thème de cette année « l’Idiocracy a-t ’elle sonné » invite à mieux nous servir de notre cerveau (concentration, organisation, vitalité…), Le mois de février se terminera par « la journée sans Facebook » dont nous ferons un focus en mars. En attendant, ce DDD8 résume l’actualité.

La sécurité : le Safer internet day

Les journées annuelles dédiées au numérique se multiplient et surtout s’inscrivent dans la durée. Le Safer internet day en est un exemple, développé en France par la « Journée pour un Internet plus sûr ». Si cette démarche a lieu cette année le 5 février, elle se poursuit en fait tout ce mois-ci : n’hésitez pas la mettre dans vos alertes, au moins celle-ci devrait être sans risques !

Hyperconnexion : Mettons le cœur… au cœur de nos attentions !

Tel le DDD8 Santé physique précédent, nous prévenons souvent des risques d’interactions entre hyperconnexion, sommeil fracturé, stress chronique, sédentarité, etc. Le Dr Jean-Philippe Empana (Directeur de Recherche INSERM, MD, PhD) nous invite à une prévention primordiale, tant les facteurs de risques cardiovasculaires les plus fréquents peuvent se relier à l’hyperconnexion.

Enfin comme à chaque DDD8, notre développerons le fil rouge des repères-temps : la chrono-alimentation nous incitera à préserver nos biorythmes !