- Fédération Addiction - https://www.federationaddiction.fr -

Digital Detox Day 8 : ressourçons-nous !

Dans le cadre des 3D8 (ou DDD 8 : Digital Détox Day) Thierry Le Fur, expert en comportements numériques et addictifs nous invite en ce début d’année à développer notre stratégie de bonnes ressources aux bons moments face à une période déboussolante.

Rappel : que sont les 3D8 (DDD 8) ?

Le 8 janvier 2018 étaient lancés les DDD 8 (devenus « 3D8 ») pour prendre un temps le 8 de chaque mois (ou celui qui convient le mieux) pour améliorer et sécuriser nos pratiques numériques : au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants. 3D8 comme… Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez ! (N.B. le livret blanc du mois est accessible en bas de cette page).

Bonne année, belle décennie !

Tout d’abord nos meilleurs vœux pour la nouvelle décennie !

Ouf, eh oui selon le calendrier une décennie ne commence pas par un « zéro » mais par un « un » : ce n’est donc pas 2020 et sa brutale Covid qui inaugure la décennie, mais bien 2021 ! Certes 2021 ne sera pas un long fleuve tranquille, mais au moins sommes-nous prévenus. Covid et renforcement immunitaire, isolement et apprendre à aller vers les autres, overdose de télétravail et apprentissage des pratiques et justes temps numériques : face aux risques, nous disposons de multiples ressources dont nous devons mieux nous apprendre à nous servir. Déboussolés par tant d’événements, retrouver de bons repères sera le défi de 2021. Au fil de cette année, nous alimenterons votre « Boussole temporelle » de vie digitale et globale de suggestions. La Boussole vous permettra de mieux orienter vos temps d’action et vos choix de ressources zenitude et/ou stimulations « aux bons moments », grâce à ces chronosciences qui ont fait l’objet du Prix Nobel 2018.

La nouvelle décennie : paradoxe et espoirs, à nous de jouer !

Paradoxalement la décennie qui s’est achevée semble nous avoir préparé à la nouvelle. Si nous n’avons pas perçu la bascule 2012 qui nous a entrainé vers l’hyperconnexion, progressivement le terme de digital detox – à prime abord déconcertant – a fait son chemin pour répondre aux excès numériques sans excès. Face à l’omniprésence d’un digital permanent et chronophage, les sages du Prix Nobel ont consacré en 2018 trois chercheurs (J-C. Hall, M. Rosbash et M-W. Young) pour leurs travaux sur les mécanismes moléculaires de nos horloges biologiques et leurs conséquences sur le sommeil, la santé, l’organisme et nos performances individuelles et collectives. Cette chronobiologie fait partie de notre « mallette de ressources-clé », comme dorénavant la chrono-alimentation, la chrono-écologie, et les digital détox qui s’inspirent tant des neurosciences et sciences des temps. C’est normal, car le numérique peut être si bénéfique, dès lors que ses usages ne sont pas temporellement toxiques aux sens biologiques (Cf. Prix Nobel et les β-amyloïde) et psychosociologiques (ex. mails ou réseaux sociaux et relations toxiques). Les durées excessives sont au cœur des risques temporels : stress numérique chronique, sommeil fracturé (insuffisant en durée, décalé et parfois fractionné), surcharge mentale permanente, notifications intempestives, horloges biologiques et sociales déréglées. Selon les usages, le numérique chronique peut aussi générer cette « envie répétée et irrépressible de plaisir […] » propre à l’addiction. Nous disposons des outils : à nous de jouer !

Le monde du travail : de lanterne rouge à maillot jaune ?

S’il serait faux de dire que rien n’a été fait pour de meilleures pratiques numériques dans le monde du travail – par exemple la France a créé le premier droit à la déconnexion observé à l’étranger avec attention -, sa mise en œuvre a été jusqu’à présent très « timide ». Peut-être n’a-t ’on trop retenu de cette loi qu’un arrêt de connexion peu enthousiasmant pour l’employeur, et malheureusement pas assez suffisamment son fondement : la nécessité de développer une éducation au numérique par cette Loi qui « […] prévoit en outre la mise en œuvre, à destination des salariés et du personnel d’encadrement et de direction, d’actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques. ». Covid oblige, nous avançons soudain très vite : l’accord-cadre européen sur le numérique du 22 juin 2020 (qui aborde le sujet du télétravail) fait obligation d’adapter l’accord dans le droit national des Etats membres. En France depuis le 9 décembre 2020 un Accord National Interprofessionnel pour une prévention renforcée et le développement d’une culture de prévention primaire au sein des entreprises est en passe d’être signée. Là aussi à nous de jouer, mais le temps est compté. Chaque jour nous nous rapprochons de la bascule temporelle d’un télétravail dont on peut ajuster les pratiques et réduire les risques au début, puis ce « environ plus d’un an » ou trop ancrées, leurs réajustements seront douloureux, énergivores et… budgétivores.

Le temps des rendez-vous : boussole temporelle, Dry January, rire et rigologie

En lisant ces lignes vous l’avez compris, temps et temporalités numérique sont essentiels, surtout en ces périodes ou simplement planifier vacances, réunions ou repas de famille relève de l’aléatoire. Concernant le rendez-vous permanent avec votre Boussole Temporelle, nous vous laissons le soin de la découvrir la nourrir pour les fidèles des 3D8 par le livret blanc ci-dessous.

S’agissant de rendez-vous périodiques ou opportuns, en ce premier numéro de l’année nous vous en proposons deux. Le premier concerne le « défi de janvier » ou « Dry January » pour être plus en forme, mieux dormir, perdre du poids ou simplement être plus heureux par une meilleure maîtrise des consommations d’alcool (les nôtres ou nos entourages) : c’est simple, et toutes les informations sont relayées dans ce DDD8. Le second rendez-vous au quotidien et régulier concerne le rire : découvrez les bienfaits du rire, les bons moments pour votre dose de rire (par exemple pour mieux aborder les 40 minutes de la nième visioconférence de la journée). Il existe aussi des ateliers dédiés, tels ceux de la rigologie, car cette décennie doit rigoler !

 

Livret DDD8 Janvier 2021 : Ressourçons-nous !