Deux nouvelles formations en partenariat avec ELSA France

publié le  |  Imprimer

La Fédération Addiction et ELSA France partagent des valeurs et une conception commune de l’addictologie. Egalement, nombreux sont les professionnels des équipes de liaison qui adhèrent aux deux réseaux.

Fortes de ces constats, une convention de partenariat a été signée en 2013 entre les deux associations, visant à permettre aux acteurs du médico-social et du sanitaire à mutualiser les pratiques, à favoriser une meilleure connaissance réciproque des missions, ainsi qu’à améliorer l’articulation entre les dispositifs. Ce partenariat se concrétise par la co-organisation de deux nouvelles formations en 2016 : « Liaison et soin en addictologie hospitalière », les 11 et 12 mai,  et « addictologie et demandes urgentes », les 29 et 30 septembre. Focus sur ces formations par l’association ELSA.

Quels sont les objectifs de la formation  « Liaison et soin en addictologie hospitalière »?

Le personnel hospitalier est souvent en renouvellement ; il arrive que des professionnels qui intègrent une ELSA n’aient pas forcément travaillé en addictotologie au préalable, ni en liaison. L’objectif est de pouvoir leur donner des outils pour leur permettre de mieux appréhender leurs fonctions et missions.

Par ailleurs, le constat a été fait, notamment lors de la première journée de rencontre et d’échanges entre les CSAPA, les CAARUD et les ELSA d’Ile de France en 2015, qu’il existait une certaine méconnaissance réciproque des missions. Cette formation pourra permettra aux professionnels des CSAPA et des CAARUD d’avoir une vision plus précise du travail des ELSA.

Quels seront les grands axes abordés dans cette formation ?

Des modules aborderont les missions des ELSA,  le concept de réduction des dommages, et comment les ELSA en sont vecteur.

Par ailleurs, une des spécificités des ELSA  est de rencontrer des usagers non demandeur,  ce qui demande de la part de l’intervenant en addictologie un positionnement particulier ; la formation outillera les participants en ce sens.

Le mode d’intervention intra hospitalier est caractéristique et demande des aménagements sur les prise en charge des addictions un peu différente des CSAPA et des CAARUD ; il s’agira de voir quelles sont ces modalités d’intervention.

Le passage à l’hôpital est un des maillons du parcours de soin et de santé de l’usager qui nécessite de créer des passerelles avec l’ensemble des dispositifs extra hospitaliers.  En ce sens, la question de la communication et de l’articulation avec les autres structures sera abordée.

A quels besoins des professionnels répond-elle ?

C’est intéressant pour les personnels des ELSA  d’avoir des connaissances sur les expériences de travail et de fonctionnement qui ont démontré leur efficacité ou inefficacité.

Egalement, dans cette idée d’interface entre les ELSA et les CSAPA, avoir une meilleure connaissance du fonctionnement des ELSA pourrait aussi permettre aux professionnels des CSAPA et des CAARUD de mieux s’articuler avec les équipes des ELSA.

Une autre formation co-organisée avec ELSA France est prévue en novembre…

Cette formation portera sur l’urgence addictologique : il semblait intéressant de confronter des points de vue autour de l’urgence addictologique entre des équipes qui travaillent aux urgences hospitalières et les équipes des CSAPA et des CAARUD, également confrontés à des urgences addictologiques.

Le « fil rouge » de la formation « Liaison et soin en addictologie hospitalière » est le Dr Thierry Sainte Marie. Le « fil rouge » de la formation « addictologie et demandes urgentes » est le Dr Claude Augustin-Normand.

 

Pour en savoir plus :

>> Formation « Liaison et soin en addictologie hospitalière »

>> Formation « Addictologie et demandes urgentes »