Dépistage de l’hépatite C et traitements AAD : remobilisons-nous !

publié le  |  Imprimer

La crise sanitaire liée au COVID-19 a freiné un certain nombre d’initiatives amorcées, suite à l’autorisation de prescription des AAD (antiviraux à action directe) en mai 2019, pour favoriser le dépistage et le traitement des patients VHC positifs par les médecins généralistes et addictologues.

☝️ Il est important de se remobiliser !

Interview croisée : l’élargissement des traitements AAD à tous les médecins

Interrogés sur la question de l’élargissement de la prescription des traitements AAD à tous les médecins, le Dr Xavier Aknine, médecin généraliste et membre de MG Addictions, et le Pr Marc Bourlière, hépatologue à Marseille et président de l’AFEF, ont accordé une interview au magazine TLM, magazine de formation continue des médecins. Quels sont les enjeux et les freins au dépistage et traitement AAD ?
👉 Découvrez l’interview croisée en cliquant ici !

📍Témoignage d’adhérent

Au CSAPA Émergence où le Dr Aknine exerce, les médecins généralistes utilisent un Fibroscan et le Genexpert.

Une nouvelle initiative s’est mise en place, en lien avec l’association SAFE : désormais, tous les usagers bénéficiant de réduction des risques et des dommages à distance, ont la possibilité de prendre rendez-vous au CSAPA Émergence pour un examen fibroscan, un examen Genexpert et pour passer un test TROD.

Un nouvel enjeu ? Organiser cette coopération pour les patients VHC positifs qui sont suivis par leur médecin généraliste en ville !

État des lieux du réseau

👉 Et n’oubliez pas, nous avons besoin de vous afin d’évaluer la possible progression des dépistages, des traitements, des actions mises en place dans le réseau !

Participer à la nouvelle enquête jusqu’au 30 novembre !