Découvrez le projet NeuroAddiCT : Neuropsychologie des Addictions en Communautés Thérapeutiques !

publié le  |  Imprimer

Le projet « NeuroAddiCT » : Neuropsychologie des Addictions en Communautés Thérapeutiques » est piloté par l’équipe du Laboratoire de Psychologie de Caen Normandie de l’Université de Caen, en partenariat avec la Fédération Addiction.

Les Communautés Thérapeutiques (CT) accueillent sur une ou plusieurs années des personnes concernées par un trouble de l’usage d’alcool (TUAL) et/ou de drogues (TUD) et souhaitant s’inscrire dans une dynamique de changement.
Ce sont des dispositifs d’accompagnement qui s’appuient fortement sur l’aide par les pairs permettant ainsi aux patients de bénéficier de l’expérience acquise par les résidents plus avancés dans leur parcours de soins, de mieux assimiler les normes sociales et de développer leurs habiletés d’interaction. Les CT offrent aux usagers un milieu protecteur et structuré, ainsi qu’un dispositif permettant d’expérimenter la relation aux autres, hors substance(s) dont la consommation altère l’humeur ou la conscience. Si ces communautés constituent une approche très répandue internationalement dans le traitement des addictions, leur mise en place en France est relativement récente.

Malgré un consensus scientifique fort sur la présence d’atteintes cérébrales et neuropsychologiques spécifiques chez les patients avec un TUAL ou un TUD, aucune évaluation ou suivi neuropsychologique n’est proposé aux résidents dans le cadre des CT.

Objectifs

L’objectif du projet NeuroAddiCT (Neuropsychologie des Addictions en Communautés Thérapeutiques) est à la fois

  • de qualifier et d’évaluer la nature et la fréquence des troubles neuropsychologiques chez les résidents des CT, notamment par l’affinement et l’adaptation d’un outil d’évaluation des déficits neuropsychologiques liés aux TUAL (BEARNI)
  • de tester l’efficacité de la remédiation de ces troubles sur la réinsertion sociale et professionnelle et le risque de rechute.

L’hypothèse principale du projet NeuroAddiCT est que la remédiation des troubles neuropsychologiques aura un effet bénéfique sur le risque de rechute et la réinsertion socioprofessionnelle des résidents 6 mois après la sortie de la CT.

Où ?

Il se déploie sur trois communautés thérapeutiques partenaires sur la base de critères pragmatiques et objectifs : CT du Cateau-Cambrésis (Hauts-de-France), CT d’Aubervilliers (Ile-de-France) et la CT du Fleuve (Nouvelle-Aquitaine). 

Quel calendrier ?

1. La première année constituera la mise en place effective du projet NeuroAddiCT, avec la constitution d’un comité de pilotage constitué des chercheurs Unicaen, de la Fédération Addiction et des CT. Les mesures contrôles seront mise en œuvre par le biais du suivi des résidents à 6 mois de leur sortie de la CT afin d’objectiver le taux de rechute et d’insertion socio-professionnelle avant la réalisation des prises en soin neuropsychologiques. De plus, la formation des psychologues des CT à l’usage de BEARNI sera débutée, en association avec la réalisation des évaluations neuropsychologiques approfondies pour chaque nouveau résident admis dans la CT. La formation des psychologues sera poursuivie concernant l’animation des ateliers de remédiation, qui seront conçus avec leur collaboration et au regard des troubles relevés par les évaluations neuropsychologiques.

2. La deuxième année sera consacrée dans les 3 CT à la mise en place effective de ces ateliers de remédiation, à la poursuite de l’évaluation neuropsychologique et à l’obtention des données de rechute et de réinsertion pour chaque résident entrant ou sortant de la CT.

3. La dernière année aura pour ambition de poursuivre le recueil des données sur l’efficacité du dispositif de remédiation, tout en valorisant les données par la rédaction d’articles et communications orales et affichées dans les congrès nationaux et internationaux.