Déconfinement : renouons avec nos vrais temps de vie !

publié le  |  Imprimer

Dans le cadre des 3D8 (ou DDD 8 : Digital Détox Day) Thierry Le Fur, expert en comportements numériques et addictifs nous invite à préparer les « jours d’après » ce confinement, générateur  d’hyperconnexion. Par la Boussole Temporelle sachons orienter nos actions-ressources pour réduire nos risques psychologiques et préserver notre système immunitaire.

Rappel : que sont les 3D8 (DDD 8) ?

Le 8 janvier 2018 étaient lancés les DDD 8 (devenus « 3D8 ») pour prendre un temps le 8 de chaque mois pour améliorer et sécuriser nos pratiques numériques : au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants. 3D8 comme… Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez ! (N.B. le livret blanc du mois est accessible en bas de cette page).

Covid-19 et confinement : le digital atout ou risque majeur ?

Les deux selon nos pratiques ! Le numérique aura été bénéfique de multiples manières en cette période de confinement. Socialement il aura permis de garder un lien vivant avec les réseaux sociaux et les ‘’visio’’, ou pragmatiquement de faire ses courses sans se mettre en danger. En groupe il aura offert à distance, physiquement des séances de gymnastique, et psychologiquement des ateliers de développement personnel : cette (re)découverte de la multitude des ressources dont nous disposons pour notre bien-être est un vrai point fort. Dans le monde du travail il aura offert un heureux paradoxe : bien des managers rétifs au télétravail par manque de confiance en leurs collaborateurs, auront découvert son intérêt.

Mais le numérique incite trop bien aux excès : l’adepte des réseaux sociaux observe que presque tous ses « amis » sont connectés après 23 heures : quels dégâts sur le sommeil ! De même les débats houleux et sans fin, génèrent une surexcitation permanente usante et délétère. Télétravail ou numérique personnel, quand un collaborateur ne bouge plus de sa chaise 5 à 7 jours par semaine, cette sédentarité permanente devient inquiétante. Nous avons là les « 3S » (Surexcitation chronique, Sommeil fracturé, Sédentarité excessive) du numérique évoqués dans les DDD8 précédents, si préoccupants pour notre santé physique : l’affaiblissement provoqués par les comorbidités associées et le manque de vitalité peut devenir dramatique voire fatal face au Covid-19. Quant à avoir – passée l’euphorie de la sortie – une saine énergie pour revivre « après », la question est posée par bien des psychothérapeutes.

Covid-19, un objectif vital : renforcer notre système immunitaire !

La ‘’réduction’’ des risques Covid-19 s’est trop ‘’réduite’’ aux « gestes barrières ». Ils sont bien sûr indispensables car ils réduisent et surtout ‘’lissent’’ l’épidémie. Mais nous serons sans doute la majorité à la contracter : individuellement, ce sera notre d’abord notre forme physique et notre système immunitaire qui nous sauveront d’une grippe sévère et épuisante, de la réanimation ou d’une issue fatale. Si des traitements sont prometteurs, leurs délais de diffusion restent aléatoires et… ils peuvent être contre-indiqués selon notre méforme (ex. risque cardiaque).

Pour les seuls moins de 65 ans les statistiques sont sans appel : plus de 80% des personnes admises en réanimation à cause du Covid-19, présentent exactement les mêmes comorbidités que celles liées à l’hyperconnexion et ses « 3S » (Surexcitation chronique, Sommeil fracturé, Sédentarité excessive) : surpoids, stress chronique, maladie cardio-vasculaire, diabète de type 2 et maladies fragilisantes (ex. cancers). Hyperconnexion, confinement et Covid-19 forment un cocktail explosif dont il faut se préserver. Les périodes à venir sont incertaines : stress et fatigue, ‘’nouveau’’ Covid ou autres maladies, nous devons être au mieux de notre forme, à minima pour les 18 mois à venir !

Covid-19 : comment orienter notre stratégie « ressources » ?

Pour beaucoup d’entre nous cette période aura été source de (re)découvertes : liens anciens retissés, techniques de développement personnel et mises en pratiques, activités agréables oubliées puis retrouvées, envie de plus de sens de vie et envie de profiter différemment de la vie. Ceux qui ont pratiqué des séances de sport en groupe, de méditation, d’activités ludiques ou créatives tels les ateliers d’écriture auront bien sûr envie de les poursuivre. Mais comment ne pas se faire happer par le tourbillon de la rentrée et conserver quelques bonnes habitudes ? Pour les E-zappeur qui auront goûté à tout, comment sélectionner son podium de bonnes habitudes ? Comment profiter mieux du télétravail, le tout  sans s’affaiblir voire ‘’s’addicter’’ ? En fait comment poser une stratégie de bien-être numérique ?

Depuis la rentrée, au fil des Digital Détox Day 8, nous vous proposons le développement de votre Boussole Temporelle de Vie digitale et globale. Nous n’avions bien sûr pas pu imaginer que chaque mot de cette proposition ferait sens avec le confinement et le Covid-19 : besoin de s’orienter quand notre espace temporel est bouleversé, hyperconnexion et excès digital, vie au sens le plus global de sa préservation à son « l’en-vie » d’être heureux ! Quelle vous aide juste à avoir envie de développer votre propre approche digitale ou globale de la vie ou que vous l’utilisiez pleinement, l’essentiel est de profiter au mieux des ressources qui vous plaisent et nourrissent, dont cette période vous a rappelé le besoin ou que vous avez (re)découvert !