DDD8 et rentrée : comment tenir une bonne résolution digitale ‘’durable’’ ?

publié le  |  Imprimer

Dans le cadre des DDD 8 (Digital Détox Day) Thierry Le Fur, expert des comportements numériques et addictifs, nous propose de tenir une bonne résolution durable : oui, on peut tenir sa bonne résolution d’une juste déconnexion. Un mot-clé : la préparation !

Rappel : que sont les DDD 8 ?

Le 8 janvier 2018 étaient lancés les DDD 8 (ou prononcer « 3D8 ») pour prendre le temps le 8 de chaque mois d’engager et maintenir une éducation aux meilleurs usages du numérique : au travail ou en classe, pour soi ou ses enfants : DDD 8 comme Digital Détox Day, Droit à une Déconnexion Discernée ou comme vous voulez, selon un parcours « Découvrir-Discerner-Démarrer ».

La réduction des risques numériques : dans l’air du temps !

Il aura fallu que la pandémie comportementale des pratiques numériques erratiques ou addictives devienne visible, pour que l’industrie numérique réagisse : tant mieux !

Oui vous avez tous vu « des personnes traverser la rue le nez dans le smartphone » ou « des adeptes du PokemoGO jouer au volant (59% !) ». Quant aux « enfants fatigués dès le réveil » ils sont légion. Rappelons qu’au travail un tiers des employés sont en stress numérique. Les Français sont dorénavant plus connectés (+ 4 H/J) qu’ils n’ont de temps libre et social (env. 4 H/J). Hyperconnectés nous devenons victimes de trois risques santé majeurs : les « 3 S » (Surexcitation mentale chronique, Sommeil fracturé, Sédentarité permanente).

Ainsi en un trimestre Google, Apple, Facebook et Instagram ont décidé de mener des campagnes de prévention aux addictions numériques. Tant mieux si cette industrie parle d’elle-même d’addictions :  cela clos les débats des lobbyistes qui banalisent de manière dangereuse les excès numériques.

A chacun ensuite de se situer. Connexion un peu excessive mais c’est la vie, conduite chronique ou addictive : continuons à profiter d’un numérique utile ou joyeux mais en sachant en réduire les risques.

Les repères Temps & Temporalités à l’honneur !

Le Prix Nobel de Médecine 2017 a été attribué pour les travaux sur notre horloge biologique. L’attractivité/addictivité numérique est le premier déstabilisateur des biorythmes vitaux. Si chronobiologie et neuroergonomie nous l’indiquent depuis 5 à plus de 50 ans, un Prix Nobel, cela fait avancer le sujet !

Les outils numériques vont ainsi disposer de compteurs de temps passé ou nombre de notifications, alertes d’usages excessifs voire déconnecteurs automatiques. Mais avoir envie de les utiliser et en tirer profit, s’inscrit dans une démarche construite. C’est encore plus vrai quand on est surconnecté depuis déjà des mois ou des années : pourquoi se priver soudain de quelque chose sans raison, encore moins comment y parvenir sans préparation ?

C’est bien l’objet de ce DDD8 : la clé pour tenir une bonne résolution durable réside dans sa préparation. Des autotests au bon usage de la Table des XII Lois des Temps et des usages numériques du DDD8 de juin, nous vous proposons un parcours pour vous constituer votre programme. Vous pourrez même le matérialiser dans « la carte magique pour réussir votre Top départ » !