Cyberaddiction et précocité intellectuelle chez l’adolescent : les en-jeux vidéo


Auteur : Sandrine MARIN
Mémoire de DU d’addictologie 2014, Université de la Réunion

Consultez le mémoire

Après différents rappels sur les cyberaddictions, les jeux vidéo, l’adolescence et la précocité intellectuelle, l’auteur s’attache à montrer la singularité de l’expérience du jeu vidéo pour l’adolescent à haut potentiel intellectuel.

Partant de la réflexion d’un psychologue sur sa file active (90% des enfants reçus pour une pratique excessive de jeu vidéo ont été diagnostiqués haut potentiel intellectuel), le mémoire approfondit trois spécificités de la pratique du jeu vidéo chez les adolescents HPI :
* Les cognitions nécessaires à l’utilisation optimale des jeux vidéo correspondent bien à l’organisation cérébrale des EHP. Le jeu permet l’illusion d’un hypercontrôle qui fait défaut dans la vie quotidienne.
* Le jeu sur un mode compulsif permet de canaliser les facteurs de dyssinchronie et de calmer les angoisses. il est utilisé comme procédé auto-thérapeutique.
* Le jeu serait une tentative de mise à distance de l’objet parental.

Sommaire du mémoire

La cyberaddiction en question…
Addiction(s) – cyberaddiction
Définitions à concepts variables…
Points communs et différences entre les conduites addictives avec ou sans substance

Les jeux vidéos
Un peu d’histoire du jeu vidéo
Le MMORPG
Différents types de joueurs
Une nouvelle culture
Peut-on parler d’addictions aux jeux vidéos à l’adolescence ?
Une enquête intéressante sur la pratique des jeux vidéos

L’adolescent
Qu’est-ce que l’adolescence ?
La dépendance de l’adolescent: une indépendance contrariée ?

De la précocité intellectuelle
Qu’est ce qu’un enfant surdoué ?
La personnalité d’un enfant à haut potentiel
Le mode de pensée de l’enfant « précoce »
Les risques de troubles psychologiques chez l’enfant EHP

L’en-jeu video pour l’adolescent à haut potentiel
Expérience thérapeutique et constats
Les jeux vidéo : un nouveau mode de pensée… sauf pour l’adolescent EHP !
Le jeu vidéo, une tentative auto-thérapeutique ?
Incarner l’idéal avec les ailes de l’albatros !