COVID : doctrine pour la vaccination des publics accueillis dans les dispositifs PDS

publié le  |  Imprimer

La campagne de vaccination contre la Covid 19 a été lancée le 27 décembre 2020. Elle poursuit des objectifs à la fois individuels (éviter les formes graves de la maladie) et collectifs (protéger les autres, sa famille, sa communauté).

Aujourd’hui, le Ministère des solidarités et de la santé fait paraître une note permettant aux CSAPA, CAARUD, ACT, LAM LHSS et autres dispositifs ressortant du secteur Publics à Difficultés Spécifiques de prescrire et vacciner leur publics, souvent éloignés des autres point d’accès à cet outil indispensable à la protection contre le virus.

Ainsi, la vaccination pourra concerner l’ensemble des personnes accompagnées ou hébergées sans limite d’âge afin de favoriser l’adhésion du public et d’éviter la mobilisation de ressources humaines pour réaliser un faible nombre de vaccins.

Le déploiement de la campagne vaccinale à destination des plus précaires s’accélère donc, et mobilise dans un premier temps deux leviers principaux :

  • Vacciner sans limite d’âge les personnes les plus précaires, hébergées ou en file active dans les centres et services médico-sociaux de l’Ondam spécifique

Dans les centres médico-sociaux disposant d’équipes de soins compétentes pour prescrire et administrer les vaccins (LAM, LHSS, ACT, CSAPA, CAARUD, etc.), ainsi que pour ce qui concerne les vaccinations réalisées par les PASS, la vaccination pourra concerner l’ensemble des personnes accompagnées ou hébergées sans limite d’âge.

La vaccination des plus de 55 ans s’effectue avec le vaccin Janssen COVID-19 Vaccine qui ne nécessite qu’une seule injection.

La vaccination des moins de 55 ans s’effectue avec des vaccins à ARNm (Comirnaty® ou COVID-19 Vaccine Moderna).

  • Encourager des dispositifs expérimentaux locaux de vaccination des publics très précaires

Une partie des doses de vaccins ARNm (Comirnaty® ou COVID-19 Vaccine Moderna) pourra être mise à disposition des acteurs médicalisés bien implantés et intervenant auprès des publics à la rue ou hébergés. Ces expérimentations se conduiront sous le pilotage des ARS volontaires, en lien avec le réseau associatif, et peuvent vous concerner, le cas échéant.

Les outils

Pour aider ce déploiement, les pouvoirs publics proposent plusieurs outils :