Constats 2016-2017 du dispositif TREND en matière de substances illicites ou détournées

publié le  |  Imprimer

Les principaux constats de la dix-septième année d’observation du dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues) de l’OFDT sont présentés dans le numéro 121 de Tendances rédigé par Agnès Cadet-Taïrou, Michel Gandilhon, Magali Martinez, Maitena Milhet et Thomas Néfau. TREND permet de décrire les usages de drogues illicites et de médicaments consommés en dehors d’un cadre thérapeutique. Son analyse annuelle fournit des éléments de connaissance essentiels pour éclairer les pratiques et les politiques publiques.

Cette parution s’accompagne de la mise en ligne de huit analyses locales des coordinations des sites TREND à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Paris, Rennes et Toulouse.

Les constats de TREND 2016-2017 insistent en premier lieu sur la forte présence de la cocaïne sur l’ensemble du territoire métropolitain. Alors que ces dernières années les flux d’approvisionnement en provenance des Antilles et de la Guyane se sont intensifiés, ils ont entraîné une élévation des teneurs moyennes en principe actif dans les produits en circulation. Dans ce contexte, on observe une nouvelle impulsion de la diffusion du produit et des signalements de problèmes sanitaires en hausse.
TREND consacre un autre chapitre de son analyse à la dynamique renforcée de l’offre d’héroïne, désormais plus présente dans le sud du pays et en Rhône-Alpes.
En matière de cannabis, dans la lignée des observations des années précédentes, TREND souligne la place croissante de l’herbe alors que des problèmes de santé sont plus fréquemment évoqués. S’agissant de MDMA, les auteurs reviennent sur l’engouement pour les comprimés d’ecstasy très recherchés.
À propos des nouveaux produits de synthèse (NPS), dont une cinquantaine ont été identifiés pour la première fois en France en 2016, l’analyse de TREND montre que ce sont toujours des cathinones (essentiellement 4-MEC et 3-MMC) qui sont principalement recherchées par les usagers.

Concernant les populations observées par le dispositif TREND, les constats insistent sur leur grande diversité et la fragilité avérée de nombre d’usagers. Par ailleurs, le numéro de Tendances revient sur les pratiques de chemsex et de slam (consommation par injection lors de relations sexuelles) qui impliquent des cathinones de même que des substances stimulantes classiques (cocaïne, MDMA).
Enfin, en matière d’offre, TREND revient sur les techniques des trafiquants pour satisfaire les demandes des usagers en diversifiant les techniques de vente (promotions, SMS de relance, cocaïne call centre…). Dans le même temps, le document de synthèse revient sur les phénomènes de violence en lien avec les trafics qui gagnent en visibilité.

Lire le numéro 121 de Tendances (8 p.)
Lire les synthèses des sites locaux : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Paris, Rennes, Toulouse