Pratiques addictives et milieu professionnel

publié le  |  Imprimer

Le « 6 pages » Pratiques addictives et milieu professionnel rejoint ceux déjà édités sur la prévention, la réduction des risques et Associons nos compétences. Il énonce des grands principes éthiques, première base d’une politique de prévention efficace.

C’est au travail que se partagent les expériences avec les collègues, que se construisent la confiance et la solidarité. Lorsque les conditions sont réunies, le travail constitue un élément essentiel pour la bonne santé des personnes et peut parfois être un moyen de lutte pour la préserver. Concernant les conduites addictives, on peut considérer que le travail est globalement protecteur puisque les actifs occupés s’avèrent très nettement moins consommateurs de produits (alcool, tabac, médicaments, cannabis, cocaïne, ecstasy, héroïne) comparativement aux chômeurs. Cependant, comme les autres sphères sociales, le monde du travail est concerné par les conduites addictives et autres prises de risques. Comme la société dans son ensemble, il est de plus en plus vecteur de caractéristiques incitant à la consommation de produits psychoactifs ou de comportements à risques (augmentation de la précarisation, développement de l’incertitude, perte de sens, culte de la performance et de l’instantanéité, pression de conformité pour être adapté et compétitif etc..).

Cette plaquette est téléchargeable au format PDF ci-dessous :