Communiqué de presse – Salles de consommation à moindre risques : la ville de Bordeaux se tient prête

publié le  |  Imprimer

logo_federation_addiction_petitCommuniqué de presse
Paris, le 4 mars 2015

Alors que se prépare l’examen du projet de loi relatif à la santé à l’Assemblée Nationale, que les associations des secteurs de la santé, des solidarités, de lutte pour l’égalité et contre les exclusions se mobilisent pour améliorer certains axes du projet, ce sont les dispositions relatives aux Salles de Consommation à Moindre Risques (SCMR) qui ont été récemment abordées.

La Fédération Addiction salue l’annonce du Maire de Bordeaux, Alain Juppé, confirmant la volonté d’expérimenter sur la ville l’une des salles de consommation à moindre risque.

Impliquée depuis le début dans le collectif du 19 mai 2009* qui avait ouvert à l’occasion de la journée mondiale de l’hépatite une salle de consommation fictive, la Fédération Addiction souhaite que l’étape du vote de la loi de santé, où dans la palette de réponses proposée par la RDR (Réduction des Risques) figure la SCMR, permette rapidement de mettre en place ce nouvel outil.

Vingt-neuf ans après l’ouverture de la 1ère salle de consommation à Berne en 1986 et alors que 90 salles existent dans le monde, les résultats illustrent la pertinence de la réponse : Les décès par overdose ont été divisés par deux entre 1991 et 2009. Sur cette même période, on observe un recul de 80 % de la mortalité due au sida chez les toxicomanes. La « petite criminalité liée à la consommation de drogue » a été réduite de 70 %. L’âge moyen des dépendants a légèrement augmenté, et ils sont de plus en plus nombreux à suivre un traitement de substitution.  (Source : monitorage suisse des addictions).

Dans la continuité des messages largement relayés par les acteurs de la RDR et soutenus par des élus locaux, la Fédération Addiction souhaite que se concrétise enfin l’ouverture de ces salles, fixes ou mobiles, dans les villes qui avaient pu l’envisager, et qu’elles permettent aux riverains de mesurer en terme de qualité du « vivre ensemble » les bénéfices de cette offre d’accompagnement des usagers de drogues.

* Membres du collectif du 19 mai 2009 : Asud, Act Up – Paris, Fédération Addiction, Gaïa, Safe, Sos Hépatites Paris, réseau français de RDR, salledeconsommation.fr

Contact Presse
Caroline PRAT – 01 43 43 72 38 – c.prat@federationaddiction.fr
Fédération Addiction – 9, rue des Bluets – 75011 PARIS

>> Consultez toutes nos informations sur les salles de consommation