Communiqué de presse de l’Uniopss : un gouvernement social ?

publié le  |  Imprimer

Pour l’Uniopss, qui porte auprès des pouvoirs publics la parole de quelque 25 000 établissements du secteur sanitaire et social engagés au service des personnes vulnérables et fragiles, les perspectives sont encourageantes mais pourront être améliorées avec le nouveau gouvernement issu des Législatives.

* L’Uniopss se réjouis de la nomination d’un ministre délégué à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)
* Concernant la jeunesse, l’Uniopss souhaite la création d’une instance interministérielle rattachée au Premier ministre permettant un pilotage et une coordination des politiques publiques relatives à l’enfance et à la jeunesse.
* La nomination d’une ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance semble augurer de la volonté d’engager enfin la réforme de la dépendance tant annoncée et finalement repoussée.
* L’Uniopss demande que la grande conférence sociale intègre, en plus des partenaires sociaux habituels, syndicalistes et patronaux, les acteurs de l’économie sociale
* L’Uniopss se réjouis de l’instauration d’un plan quinquennal et interministériel de lutte contre les exclusions

Téléchargez le communiqué de presse
Téléchargez le communiqué de presse

Le modèle indiqué n'existe pas. Utilisation du modèle par défaut.

Site de l’Uniopss