international

Commission globale : appel à un contrôle responsable des drogues

publié le  |  Imprimer

Communiqué de presse du 24 septembre 2018

La Fédération Addiction salue le nouveau rapport de la Commission globale de politique en matière de drogues publié aujourd’hui et intitulé La régulation : le contrôle responsable des drogues, en lien avec ses partenaires suisses le GREA et belge la FEDITO. Ce rapport examine en détail la manière dont les gouvernements peuvent prendre le contrôle des marchés des drogues par une régulation légale et responsable. La Fédération Addiction soutient les recommandations qui visent à renforcer la santé publique et les droits humains, tout en affaiblissant les organisations criminelles qui tirent profit des marchés.

Depuis 2011, date de sa création, la Commission globale brise un tabou : « la guerre à la drogue provoque des dégâts mais les politiques désastreuses des gouvernements encore davantage » aimait à déclarer feu son représentant, Kofi Annan. Dans son nouveau rapport, la commission émet sept recommandations concrètes pour sortir de la spirale punitive et se réorienter vers un régime de contrôle basé sur les preuves scientifiques, la santé et les droits humains. Les leaders mondiaux prônent ici la règlementation de tous les produits illégaux mais aussi la régulation de produits légaux surconsommés, l’introduction de projets pilotes et la diffusion d’informations afin que la population puisse se forger une opinion objective de ce changement de paradigme.

 

La Fédération Addiction soutient ce rapport. Il constitue une base solide et tangible pour repenser de manière pragmatique les implications de la transition vers des marchés régulés, un sujet qui fait débat sur le plan international jusque dans nos villes.

 

En France, la question de la régulation se pose dans un contexte de raréfaction de l’argent public et d’un impératif économique qui trop souvent s’impose aux enjeux de santé, qu’il s’agisse du prix du tabac ou de l’alcool ou encore de l’encadrement plus ou moins stricte de la publicité. Mais derrière ce blocage que le projet d’amende forfaitaire pour usage de substances psychoactives illicites ne suffira pas à dépasser, les tensions se multiplient, illustrées par les règlements de compte et autres violences. Il devient urgent de permettre des approches mixtes, priorisant l’aspect sanitaire et de réduction des risques et des dommages, et une réforme légale instaurant des modes de régulation,  économiques, sociaux et individuels.

 

Le rapport de la Commission globale de politique en matière de drogues est présenté ce lundi dès 14h30, heure française, à Mexico par Ruth Dreifuss, présidente et ancienne présidente de la Confédération (voir dossier de presse de la Commission globale). Il se fonde sur le fait avéré que plus de 250 millions de personnes s’exposent à des risques parce qu’elles consomment des drogues.

 

Le rapport de la Commission globale constitue un instrument exemplaire pour nos décideurs sur le long chemin du contrôle sur les drogues.

 

Contacts :

  • Nathalie LATOUR, Déléguée Générale, Fédération Addiction , 06 12 21 07 25
  • Éric Grant, responsable de la communication et de la presse, Commission globale, 079 124 1523

 

👉 Accès au dossier de presse de la commission et au rapport

👉 Télécharger le communiqué de presse de la Fédération Addiction

👉 Accéder au communiqué de presse de la Fédito Bruxelles

👉 Accéder au communiqué de presse du GREA