CIS : le gouvernement présente 25 mesures de la politique de prévention

publié le  |  Imprimer

Le Comité Interministériel Santé a pour mission de « promouvoir la prise en compte de la santé dans l’ensemble des politiques publiques ». La Fédération Addiction avait réagi à la création de ce comité au moment de la sortie du Plan Prévention Santé en mars 2018.
Ce comité regroupe autour du Premier ministre tous les ministres. Il suit l’élaboration et la mise en œuvre des plans ou programmes d’actions qu’élaborent les ministres dans le cadre de leurs attributions lorsque ces mesures sont susceptibles d’avoir un impact significatif sur la santé et la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.

Le gouvernement actuel a réuni un CIS lundi 25 mars pour faire le point sur les 25 « mesures-phares » de la politique de prévention, et mettre en exergue certaines d’entre elles qui concrétisent les axes prévues dans le cadre de la Stratégie nationale de santé 2018 – 2022.

Ces mesures ont été présentées par le Premier Ministre, et s’organisent en 4 axes :

  1.  Une grossesse en pleine santé et les 1 000 premiers jours
  2. La santé des enfants et des jeunes
  3. La santé des adultes de 25 à 65 ans : vivre en bonne santé
  4. Bien vieillir et prévenir la perte d’autonomie

Ce plan revient sur le service sanitaire en Santé, et revient à plusieurs reprises sur les addictions, avec notamment l’appel au renforcement des mesures visant à « protéger les mineurs de la vente d’alcool et de tabac », dans la droite ligne du Plan de Mobilisation Nationale contre les Addictions de la MILDECA, adopté en décembre 2018.

La Fédération regrette que ces mesures ne retiennent ni le soutien acté l’an passé aux Consultations Jeunes Consommateurs ni à la question de l’intervention pluriacteurs en proximité.

📥 Télécharger le Dossier de Presse du CIS sur le Plan prévention

👉 Retrouver la présentation vidéo et web du Plan par le gouvernement