- Fédération Addiction - https://www.federationaddiction.fr -

Chemsex : Il y a un enjeu de visibilité et d’articulation de l’offre d’accompagnement

La Fédération Addiction mène en ce moment un état des lieux des actions d’accompagnement proposées aux pratiquants du chemsex au sein des structures d’addictologie.  Marine Gaubert, responsable du pôle pratiques professionnelles, et Jonathan Rayneau, chargé de projet, ont répondu aux questions du magazine ASH sur ce sujet. 

La Fédération addiction mène un état des lieux des actions mises en œuvre par les acteurs de l’addictologie concernant le chemsex. Cette pratique, qui allie consommation de drogue et rapports sexuels, se trouve à l’intersection de plusieurs champs. Marine Gaubert, responsable du pôle pratiques professionnelles, et Jonathan Rayneau, chargé de projet au sein de la Fédération, ont exposé à ASH les enjeux rencontrés par les professionnels dans l’accompagnement de ce public.

« Le chemsex est une pratique à la croisée de nombreux champs : l’addictologie, la santé communautaire, la santé mentale, etc. »
— Jonathan Rayneau

📰 Lire l’interview complète sur le site d’ASH

L’objectif de l’état des lieux de la Fédération Addiction est de « rendre compte de la prise en charge des chemsexeurs sur l’ensemble du réseau addictologie. L’idée est d’élargir notre focale et de réaliser une photographie des pratiques à l’instant T. »

➡️ Répondre au questionnaire d’état des lieux des offres d’accompagnement chemsex