Communiqué de presse – Cannabis-addictions : la nécessité d’un débat

publié le  |  Imprimer

Paris, le 15 octobre 2012

L’ensemble des études qui sont sorties ces derniers mois sur les usages de substances psychoactives, d’ESCAPAD et ESPAD 2011 à HBSC en avril 2012 et qui se rajoutent à d’autres études en santé publique, montre la nécessité de repenser la politique des addictions.
Les résultats obtenus mettent en exergue qu’il n’existe pas un usage type, pas plus qu’il n’existe un usager type et signent aussi les limites de la politique répressive mise en oeuvre avec obstination et méthode depuis 5 ans. Refusant de prendre en compte l’aspect addictogène de notre société, l’éducation préventive et l’intervention précoce ont été délaissées pour faire reposer la responsabilité des usages sur les personnes et leurs familles.
Face à ces constats, il faut accepter de réfléchir à une politique qui sortirait de la réponse unique. La complémentarité de réponses : éducatives, thérapeutiques, de réduction des risques et bien sûr de sanction doit permettre de construire cette politique nouvelle, qui s’impose.
Les professionnels des addictions, mais aussi des scientifiques, des élus et des citoyens y sont prêts. Plus de 1 500 signatures de la « Charte pour une politique des addictions » ont été recueillies en deux mois et demi. www.pouruneautrepolitiquedesaddictions.fr

Contacts presse
Jean-Pierre Couteron, Président de la Fédération Addiction
Tél. :06 03 44 60 38
Nathalie LATOUR – Déléguée Générale
Tél. : 01 43 43 72 38
Email : infos@federationaddiction.fr

>> Télécharger le communiqué au format PDF

>> Ecouter l’intervention de Jean-Pierre Couteron sur Europe 1 le 16 octobre

>> Voir le magazine de la santé de France 5 du 17 octobre

 

Sur le même sujet, vous pouvez lire également :

>> le communiqué de presse de la sénatrice Laurence Cohen : Dépénalisation du cannabis : non, ce débat n’est pas irresponsable !
>> le communiqué de presse co-signé par Anne Coppel et Jean-Michel Costes, coordinateurs de la charte « pour une autre politique des addictions » : Pour un large débat public sur la politique des drogues
>> le communiqué de presse du Syndicat de la Magistrature : Drogues (et autres complications) : le débat interdit