Accompagnement des jeunes consommateurs de substances psychoactives du lycée

Type(s) d'action:

Type(s) de milieu/de partenaire:

Public(s) visé(s):

Début du partenariat:

03 Jan 2014

Fin du partenariat:

23 Oct 2017

Principaux partenaires de l'action :

– Lycée agricole d’enseignement général et technologique Fédérico Garcia Llorca de Théza
– Centre se Soins d’Accompagnement et de Prévention en Alcoologie et Addictologie (CSAPA) géré par l’ANPAA des Pyrénées orientales

Objectifs du partenariat :

Notre programme d’action concerne les jeunes et les professionnels.

En direction des professionnels :

Nous proposons des rencontres régulières afin de favoriser les transferts de compétences entre structures d’addictologie et établissements d’enseignement :
o Attentes et représentations
o Information et sensibilisation
o Mutualisation des savoirs
o Acquisition de compétences en matière de repérage et d’orientation
o Quelle prise en charge dans l’établissement ? Hors établissement ?

En direction des jeunes et de leur entourage :

  • Élaboration d’actions en direction des publics jeunes, voire de leurs parents.
  • Construction collective des interventions ciblées aux problématiques repérées s’inscrivant dans la durée et dans la mise en place de solutions de prise en charge.

Étapes de mise en place du partenariat :

Les adolescents et les jeunes adultes scolarisés et internes au Lycée de Théza présentent des consommations régulières de cannabis qui suscitent une forte inquiétude des professionnels.

Cet établissement accueille 240 élèves de la 2nde à la terminale, certains en apprentissage, essentiellement issus du département des Pyrénées Orientales ; une trentaine d’étudiant BTS et une quinzaine de jeunes adultes en formation, recrutés au niveau régional et national. La moitié de ces élèves sont internes.

L’usage de cannabis qui au départ se concentrait sur les temps d’internat, semblent s’étendre sur le temps des cours. Selon l’équipe, la consommation se banalise, s’étend à tout type d’élève et a des effets directs sur la scolarité des jeunes.

L’équipe après avoir tenté une réponse répressive à cette consommation qui s’est avérée inefficace (8 conseils de discipline au mois de septembre), souhaite mener une réflexion sur cette problématique afin de trouver d’autres types de réponses et de proposer des solutions de prises en charge des jeunes.

Les actions de prévention classiques, trop ponctuelles, n’ont pas de réel impact.

Favoriser une prise de conscience, amener un sujet à initier une réflexion sur son comportement de consommation, consulter afin de trouver des solutions, autant d’étapes qui sont à aménager si l’on veut que cela devienne possible.

Ce que nous proposons à l’équipe du Lycée, c’est une réflexion globale, sur leurs attentes et leurs représentations vis à vis de la problématique Cannabis, une information et une sensibilisation sur ce sujet, afin de trouver ensemble des solutions au plus près des besoins d’accompagnement et de prise en charge des jeunes. Ceci devrait permettre une prise en compte, au long cours, dans l’institution, des problèmes liés à l’usage de psychotropes.

Le conseiller principal d’éducation (CPE) a sollicité les équipes du Point Écoute Parents Adolescents, de la CJC et du Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie afin d’aborder les questions liées la consommation de cannabis et l’accès aux soins des jeunes scolarisés au lycée.

En fin d’année scolaire, une première rencontre entre l’éducatrice de la CJC, l’animatrice de prévention santé de l’ANPAA, le CPE et l’infirmière scolaire nous a conduit à envisager le partenariat à venir sous une forme originale et déjà mise en pratique par nos équipes.

Une seconde rencontre avec les membres de l’équipe intéressés par le projet (enseignants, personnels administratifs…) nous a permis de partir des besoins exprimés, de définir des modalités de fonctionnement.

Dès la rentrée, une autre réunion en présence des personnes motivées par le projet, de la psychologue et de l’éducatrice de la CJC a permis de définir un projet d’intervention plus précis en direction des professionnels et des jeunes.

Description complète de l'action :

Nous envisageons des rencontres régulières durant toute l’année scolaire dont une visite prévue sur chacune de nos structures.

La méthodologie employée portera sur :

o La réflexion autour de situations problématiques repérées par l’équipe du Lycée.
o L’élaboration du discours préventif/éducatif tenu auprès des jeunes, en s’appuyant sur les compétences psycho-sociales.
o L’appropriation et l’élaboration par le groupe d’outils spécifiques permettant de travailler les questions liées à l’accès au soin (à destination des jeunes et des parents notamment).

Dans un second temps, nous envisagerons des actions auprès des jeunes, et de leur entourage, par exemple :

o Groupe d’échange sur l’adolescence et les conduites à risques

o Information, éducation à la santé

o Faciliter l’accès aux structures

o Proposer en interne une solution adaptée

o Favoriser l’information des parents

Les actions proposées devront viser à conforter les compétences psychosociales des jeunes afin de favoriser la capacité à faire des choix éclairés, une meilleure estime et confiance en soi, une implication dans un projet de changement et de soins. Nous partons sur une base de 4 interventions durant l’année scolaire qui pourront se poursuivre les années suivantes.

Des actions privilégiant l’accompagnement et la formation des adultes.

Nous proposons des rencontres régulières afin de favoriser la co-construction du projet et une bonne connaissance des partenaires afin d’instaurer une relation de confiance.

« Un des freins à l’ouverture du dialogue avec les adultes est la crainte de ces derniers qui n’osent pas toujours aborder un problème qu’ils ne maîtrisent pas, par méconnaissance de la représentation que s’en font les jeunes, par méconnaissance des ressources locales ou par manque d’information sur le sujet » (programme régional santé des jeunes) : nous envisageons de travailler avec les adultes sur leurs représentations, de partager avec eux leurs réflexions, de les former sur la façon d’en parler, de leur faire connaître les acteurs ressources sur le territoire.

Organisation :

– 2 réunion préparatoires
– 6 séances avec les professionnels
– 2 rencontres sur les structures (CJC/ CSAPA ANPAA)
– Interventions dans les classes de 2nde, en demi groupe (3 rencontres)
– réunion bilan/ perspectives

Retours sur expérience :

L’action étant en cours nous n’avons pas encore assez de recul.

Une évaluation de l'action a-t-elle eu lieu ou est-elle prévue ? Si oui, comment ?

Un premier bilan sera effectué à la suite des rencontres avec les professionnels.

Un questionnaire qui pourra être adapté, leur sera remis afin de mesurer l’intérêt apporté par les rencontres et les échanges (voir questionnaire type en pièce jointe).

Lors de ce bilan, nous définirons ensemble les perspectives de travail que nous souhaitons aborder avec les jeunes et la façon dont nous pouvons les associer à notre action.

Après avoir défini les modalités d’intervention auprès des jeunes, nous évaluerons également les actions menées et les suites à y donner (questionnaires).

Un bilan final de l’action reprendra l’ensemble des éléments pour en faire une synthèse qualitative et quantitative.

Critères retenus :

– Calendrier des rencontres entre les équipes et nombre de participants.
– Objets des rencontres et contenus abordés aux cours de celles-ci.
– Nature des actions mises en œuvre auprès du public.
– Nombre d’actions, nombre de participants.
– Modalités du partenariat à l’issue de l’action concernant l’accès aux soins (exemple : travail sur des situations partagées, modalités d’orientation des jeunes sur les structures partenaires…).

Perspectives envisagées :

Faciliter l’orientation des jeunes et de leur entourage vers nos structures.
Protocole ou solutions internes à l’établissement.

Existence d'une convention signée ou de toute autre formalisation : Non

Financement (autre que ONDAM):

MILDT

Qui contacter pour en savoir plus ?



Qui porte l'action ?

Point accueil écoute parents ados - CJC

Type d'établissement :

Organisme gestionnaire :


Mission et services :

Point accueil écoute Parents adolescents 15/25 ans
Consultation jeunes consommateurs

Contact :

Adresse :

37 bd clémenceau - 660000 Perpignan   

Région :


tel04 68 35 01 09