Assises franco-suisses du soin résidentiel en addictologie : présentez vos actions innovantes

publié le

La Fédération Addiction et le Groupement romand d’études des addictions organisent les 1er et 2 décembre 2022 les premières Assises franco-suisses du soin résidentiel. Présentez vos actions innovantes lors des ateliers ! Les Assises franco-suisses du soin résidentiel en addictologie Les professionnel·le·s du soin résidentiel en addictologie en France et en Suisse partagent de nombreux constats et … Lire la suite

Mieux comprendre le secteur du soin résidentiel

publié le

L’accompagnement des personnes par des dispositifs de soin résidentiel repose initialement sur le principe d’un éloignement pour l’usager de son environnement habituel pour qu’il bénéficie d’un suivi psycho-social facilitant sa réinsertion sociale et professionnelle. Aujourd’hui, la société évolue tout comme les demandes des personnes accueillies et les pratiques professionnelles. Le paysage du soin résidentiel est … Lire la suite

Prise en charge du chemsex : des partenariats pour améliorer l’accompagnement et la pluridisciplinarité

publié le

Depuis plusieurs années déjà, professionnels de l’addictologie et associations de santé communautaire travaillent pour accueillir et accompagner les usagers de chemsex. Alors que les pouvoirs publics se saisissent enfin de la question, nous avons interrogé Nicolas Derche du Kiosque Checkpoint à Paris, et Muriel Grégoire, psychiatre en CSAPA à Aix-en-Provence, sur leurs approches et sur … Lire la suite

Chemsex : appel à candidatures pour l’évaluation du projet « ARPA »

publié le

Dans le cadre du projet ARPA-Chemsex (« Accompagnement en réseau pluridisciplinaire amélioré »), axé sur les prises en charge locales, la Fédération Addiction et Aides recherchent un organisme d’évaluation. Candidatures à envoyer avant le 11 avril 2022. Pièces jointes ARPA-Chemsex – termes de références

Chemsex : un futur projet avec AIDES pour un accompagnement amélioré

publié le

Alors que les pouvoirs publics se saisissent enfin de la question du chemsex, AIDES et la Fédération Addiction proposent le projet ARPA-Chemsex ou « Accompagnement en réseau pluridisciplinaire amélioré ». Ce projet, s’il est validé, visera à améliorer l’offre pluridisciplinaire de prévention sexuelle et de réduction des risques en direction des chemsexeurs.