Hébergement : mobilisez-vous aux côtés de vos partenaires pour répondre au fonds addictions !

publié le  |  Imprimer

Depuis 2012, la Fédération Addiction et la Fédération des Acteurs de la Solidarité travaillent conjointement pour accompagner les personnes confrontées à la précarité et aux conduites addictives. La crise sanitaire en 2020 – avec les confinements successifs – a exacerbé les enjeux déjà existants liés à la prise en compte des consommations sur les lieux d’hébergement. Les secteurs de l’Accueil Hébergement Insertion (AHI) et de l’addictologie ont ainsi su s’adapter, renforcer leurs liens et continuer d’innover pour accompagner au mieux les personnes en situation de précarité par rapport à leurs consommations.

La délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal), la Fédération Addiction et la Fédération des Acteurs de la Solidarité, ont pour cela soutenu et outillé les structures, dans la continuité des travaux menés jusqu’à présent.

Ces actions et évolutions de pratiques doivent être entérinées et accompagnées dans leur développement, au bénéfice des personnes les plus vulnérables.

Un Appel à Manifestation d’intérêt…

Pour soutenir cette dynamique d’innovation, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) concernant la prise en compte des addictions dans le secteur de l’AHI et du logement accompagné vient d’être lancé.  

Cet AMI est co-porté par le fonds national de lutte contre les addictions et la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal).

Il vise à intégrer durablement la question de la prévention des conduites addictives dans les missions courantes des établissements via notamment la sensibilisation, un travail sur les représentations ou encore la mise en place de partenariats avec le secteur de l’addictologie.

Les candidatures doivent être portées par les organismes gestionnaires de ce type d’établissements ou de services. Les projets doivent être pensés à une dimension infra-régionale, ce qui implique une mobilisation groupée des gestionnaires.

Une lettre d’intention conforme au cahier des charges de cet AMI doit être adressée à la Caisse nationale de l’Assurance Maladie au plus tard le 11 juin 2021 minuit. Cette lettre d’intention doit mentionner dans un premier temps les acteurs participants au projet (établissements, territoires couverts, etc) ainsi que les partenaires mobilisés et les actions prévues. Après l’acceptation de la lettre d’intention, les porteurs de projet devront proposer un projet détaillé pour le 1 septembre 2021.

…et des partenariats essentiels

L’accompagnement des consommations au sein des lieux d’hébergement nécessite une approche complémentaire alliant l’expertise addictologique et la connaissance des problématiques découlant de la précarité. Il est donc essentiel que les structures de l’addictologie se mobilisent au côté de leurs partenaires de l’hébergement pour continuer à travailler ensemble.

Pour cela nous vous encourageons à :

  • Prendre contact avec vos partenaires de l’hébergement pour que vous puissiez éventuellement envisager ensemble de proposer un projet en réponse à cet AMI. Si vous souhaitez un appui pour répondre à cet AMI, n’hésitez pas à nous solliciter (m.dumoulin@federationaddiction.fr).
  • Contribuer à la cartographie des projets et ressources concernant la Réduction des risques en hébergement. Cela permettra de faciliter l’identification respective des structures impliquées ou souhaitant s’impliquer dans une dynamique de RDR. Cette cartographie est réalisée dans le cadre du projet mené en partenariat avec la Fédération des Acteurs de la Solidarité avec le soutien de la Fondation de France.

Cliquez sur le rectangle en haut à droite pour afficher la carte en plein écran et voir la légende.

Première version de la cartographie publiée le 12/05/21. Prochaine actualisation prévue le 25/05/21. Date maximum de contribution : 31/05/21.

  • Poser vos questions, nous faire part de vos problématiques via ce même formulaire. Cela nous permettra d’y apporter des réponses lors de temps d’échange prévus à la rentrée et de construire des outils, qui seront à disposition de tous.

Pour toute remarques, questions :

Marie Dumoulin, chargée de projet à la Fédération Addiction

m.dumoulin@federationaddiction.fr – 01 42 28 83 22