« Analyse ton prod’ » : une année active pour le réseau d’analyse de drogues

publié le  |  Imprimer

L’analyse de drogues fait partie du panel d’outils de la réduction des risques. Le réseau « Analyse ton prod’ » animé par la Fédération Addiction coordonne et accompagne les acteurs mettant à disposition de leurs publics l’analyse de drogue. L’année 2021 a été particulièrement chargée : le réseau s’est structuré et agrandi. Rétrospective.

Le réseau « Analyse ton prod’ » représente aujourd’hui 22 associations d’envergure nationale, régionale ou locale qui proposent ou souhaitent proposer l’analyse de drogues à leurs publics.

Le réseau «Analyse ton prod’» coordonne et accompagne les acteurs mettant en place ou souhaitant mettre à disposition de leurs publics l’analyse de drogues comme outil de réduction des risques. Pour en savoir plus et rejoindre le réseau, cliquez ici !

2021, année de structuration pour « Analyse ton prod’ »

Le premier semestre 2021 a permis de poser les base du réseau : son nom a été adopté suite à un vote des membres et ses Modalités de fonctionnement — deuxième document socle après la charte — ont été finalisées.

Le laboratoire d’appui au réseau a commencé son activité :

  • analyse par chromatographie sur couche mince (CCM) et chromatographie en phase liquide haute performance (HPCL) d’échantillons pour les structures n’ayant pas de laboratoire en région,
  • appui à la prise en main du logiciel,
  • conseil pour les structures souhaitant mettre en place l’analyse de drogues…

Certains membres du réseau ont également contribué à un article de Bastamag sur l’analyse de drogues et ses enjeux ainsi qu’à une vidéo réalisée par Médecins du Monde pour clôturer le programme XBT.

Enfin une réunion avec les pouvoirs publics !

En avril 2021, la Fédération Addiction accompagnée des membres Ithaque, la Sauvegarde 71 et Sida Paroles (au nom du laboratoire d’appui au réseau) et de Médecins du monde, a rencontré la Direction générale de la santé et la Mildeca.

Les pouvoirs publics ont annoncé leur souhait de déployer dans un premier temps l’analyse de produits autour de la technique de chromatographie sur couche mince (CCM). Ils se sont engagés à proposer avant l’été une feuille de route comprenant plusieurs réunions, en s’appuyant sur le réseau et sur d’autres acteurs de l’analyse de drogues. Ils ont également reconnu la plus-value d’un réseau national pour accompagner les échanges sur les pratiques professionnelles.

C’est finalement entre septembre et mi-octobre que les membres du réseau volontaires ont participé aux réunions thématiques organisées par les pouvoirs publics. Lors de ces réunions, le réseau a insisté sur la nécessité que les pouvoirs publics soutiennent en parallèle le travail/l’expérimentation d’autres techniques analytiques. Le réseau est à ce jour en attente du calendrier des autorités concernant l’organisation des deux dernières réunions et le déploiement de l’analyse de drogues par CCM en 2022.

Un réseau pour communiquer et échanger

Par ailleurs, deux rencontres ont été organisées avec le laboratoire du CHU de toxicologie de Lille : l’une pour échanger sur l’expérimentation d’un outil analytique de spectrométrie de masse, l’autre pour envisager, plus globalement, les modalités de coopération entre le laboratoire de Lille et le réseau.

Lors du congrès de la Fédération Addiction en septembre 2021 à Metz, un atelier sur l’analyse de drogues a été organisé. La veille, une visite du laboratoire HPLC de l’association CMSEA a eu lieu à laquelle plusieurs membres du réseau et un représentant de la Direction générale de la santé se sont associés.

Enfin, en décembre, une rencontre du groupe de travail a été organisée. À l’ordre du jour : tour d’actualité des structures, discussion sur les enjeux du déploiement CCM et du rôle du réseau, calendrier 2022, journée annuelle du réseau, communication (choix d’un logo, etc.). Une journée régionale a également été organisée le 7 décembre par l’association Le Mas qui porte le laboratoire CCM/HPLC en Auvergne-Rhône-Alpes.

Calendrier 2022

En 2022, le réseau continuera sa structuration : mise en place du Comité technique réunissant les analystes volontaires (CCM, HPLC, infrarouge), désignation des membres du Comité de pilotage, journée annuelle, mise en place progressive des coordinations régionales, groupes de travail thématiques… Rejoignez-nous!