Analyse ton prod’ en Pays de la Loire : le laboratoire de chromatographie est opérationnel

publié le  |  Imprimer

En Pays de la Loire, l’analyse de drogues par chromatographie sur couche mince (CCM) est enfin possible depuis septembre 2021 grâce au laboratoire d’Oppelia le Triangle à Nantes.

La chromatographie sur couche mince (CCM) est une des techniques de l’analyse de drogues. Elle permet de reconnaître la composition (détection et identification) des substances analysées.

Après une année d’attente, cette technique est désormais accessible en Pays de la Loire grâce au laboratoire installé dans les locaux d’Oppelia le Triangle à Nantes.

Le réseau «Analyse ton prod’» coordonne et accompagne les acteurs mettant en place ou souhaitant mettre à disposition de leurs publics l’analyse de drogues comme outil de réduction des risques. Pour en savoir plus et rejoindre le réseau, cliquez ici !

Déjà 46 analyses effectuées !

Douze collecteur·trice·s ont été formé·e·s pour le moment : elles et ils interviennent dans les cinq départements de la région.

Un objectif de réaliser 30 à 40 analyses avant fin 2021 a été fixé : il a déjà été atteint ! En effet, 46 analyses ont été effectuées : la quasi-totalité des entretiens de collecte ont été réalisés en maraude et en lieu fixe. Il s’agit d’une bonne nouvelle en deux mois seulement d’expérimentation. Et ce, malgré des freins identifiées notamment :

  • le fait que le laboratoire ne soit pas encore mobile,
  • les interventions en milieu festif sont rares,
  • le nombre de collecteurs formés est encore faible.

Mais loin de s’assoir sur leurs acquis, les équipes des différentes structures réfléchissent ensemble à l’évolution du projet et sur les moyens qui permettrait son évolution pour atteindre une efficience maximale.

De nombreux produits analysés par chromatographie

Différents produits ont été analysés : cocaïne (19 analyses), héroïne (17) mais aussi MDMA, kétamine et de nouveaux produits de synthèses comme le 2CB et la 3MMC.

Le dispositif n’en étant qu’à ses débuts, l’équipe du laboratoire a fait le choix de systématiquement faire valider ces analyses par le laboratoire national d’appui du réseau « Analyse Ton prod ».

Concernant les produits de coupe identifiés, ces derniers correspondent avec les données nationales. Plusieurs échantillons ont été envoyés en parallèle au dispositif SINTES de l’OFDT.

Afin de préparer la pérennisation du dispositif, un bilan quantitatif et qualitatif sera réalisé courant décembre. La pérennisation indispensable pour que les publics ligériens puisse continuer à bénéficier de ce dispositif de réduction des risques essentiel dans la palette d’offre pour des consommations plus sécures !

📍 Contact : Gurvan Le Bourhis, infirmier, Oppelia Le Triangle, glebourhis@oppelia.fr