Alcool : Une campagne d’information sur les nouveaux repères alcool

publié le  |  Imprimer

📣Réaction de la Fédération Addiction📣

Dans la continuité du BEH de Santé publique France[1] (2019, 5-6), Santé publique France lance une campagne sur l’alcool en s’appuyant sur une stratégie de réduction des risques. Cette campagne est à destination du grand public via un spot télé et elle s’orientera aussi vers les professionnels de santé pour renforcer les actions de repérage et d’intervention brève.

Cette campagne s’appuie sur les dernières données du Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire qui paraît le jour de son lancement et qui met en évidence la fréquence et les types d’usages qui dépassent (dans au moins une de leurs trois dimensions) les repères de consommation d’alcool à faible risque sur la santé.

📥 Télécharger le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaires du 26 mars 2019

L’évaluation qualitative de la population qui dépasse les repères de consommations est particulièrement importante pour continuer à ajuster les actions auprès du public concerné. On y observe que :
• Environ 24% des personnes entre 18 et 75 ans dépassent les repères et que les profils sont très différents avec une population jeune qui ne boit pas régulièrement mais qui boit beaucoup ponctuellement et une population plus âgée qui boivent moins mais tous les jours ;
• Au total seuls 9,7% des personnes déclarent avoir pu plus de 10 verres au cours des 7 derniers jours.

De nombreux travaux indiquent que ces modes de consommations divers correspondant également à des vulnérabilités multiples (sociales, psychologiques).

Dans la continuité de notre précédent CP de février suite à la sortie des chiffres BEH et au regard de ces éléments, la politique de RDR alcool doit dépasser la seule approche produit/dommage et intégrer aussi l’ensemble de ces données qualitatives sur la compréhension des différents profils et parcours.

C’est cette dynamique non moralisatrice ni culpabilisante qui peut permettre d’ouvrir des espaces de régulation, tout en offrant des possibilités d’aide et d’accompagnement adaptées aux personnes en difficultés avec l’alcool.

👉 Retrouver en ligne l’analyse de la Fédération Addiction au dernier BEH : « Alcool et réduction des risques : allons plus loin »

Présentation de la campagne

Elle sera complétée par une série de messages et chroniques radio, une campagne digitale et la diffusion de vidéos dans les salles d’attentes et d’accueils de certains lieux médicalisés – maison de santé ou hôpitaux.

Évaluer les risques pris avec de nouveaux repères

La campagne est également l’opportunité de lancer un nouvel outil d’évaluation des risques liés à sa consommation d’alcool, sur le site www.alcool-info-service.fr.
Cet outil utilise une série de nouveaux repères pour estimer sa consommation d’alcool et les risques encourus, avec pragmatisme. Ils visent à équilibrer les idées reçues sur l’alcool sans les dramatiser, pour permettre aux citoyens consommateurs de réfléchir sereinement sur les risques de leur consommation, pour trouver des stratégies visant à les réduire.

👉 Consulter cet outil et les nouveaux repères de Santé Publique France.

Tout savoir sur la campagne

Pour lancer cette campagne, Santé Publique France fait ce jour paraître un communiqué dédié.

📣 Télécharger le Communiqué de Presse de Santé Publique France

Pour connaître les motivations et les messages de la campagne, retrouver ci-dessous les deux présentations réalisées par Santé Publique France, et rendez-vous sur www.alcool-info-service.fr.