Quelles sont la fréquence et l’évolution des types de soins ordonnés par la justice pénale ? L’étude « Réprimer et soigner », menée par une équipe de juristes et sociologues, a tenté d’établir des données sur cette question. Elle fait l’objet d’un webinaire de discussion le 21 mars 2022.

L’étude pluridisciplinaire « Réprimer et soigner » porte sur l’articulation entre santé mentale et justice pénale. Elle a été coordonnée par Virginie Gautron et menée par une équipe de juristes et de sociologues de cinq laboratoires de recherche avec pour premier objectif d’objectiver la fréquence et l’évolution du prononcé des différents types de soins pénalement ordonnés par les juridictions pénales (obligations de soin, injonctions de soin, injonctions thérapeutiques), les caractéristiques de leurs publics-cibles et les critères décisionnels des magistrats.

L’étude est restituée sous forme de vidéos et fera l’objet d’une discussion lors d’un webinaire le 21 mars 2022 de 14h à 17h.

Toutes les informations complémentaires, l’accès aux vidéos ainsi que le programme détaillé du webinaire sont disponible en cliquant ici.